Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/09/2014

Adoptions forcées en Flandre

Dans les années 70, des jeunes filles amenées dans des couvents flamands étaient contraintes d'abandonner leur bébé.

flandre mater matua

L’Eglise tente de réparer les pots cassés

L’Eglise catholique belge a exprimé son désir d’aider à retrouver les enfants que l’on a enlevé de force à de jeunes mamans durant les années 70. La plupart de ces femmes séjournaient à l’époque dans un foyer de Lommel (Limbourg). D’après l’asbl Mater Matuta qui défend leurs intérêts, les bébés ont été vendus contre des sommes importantes à des parents adoptifs. Si l'Eglise tend désormais la main, elle n'accepte pas pour autant de présenter des excuses.

Source: Flandreinfo

Mater Matuta dénonce certaines pratiques d’adoption

Des centaines de victimes d’adoption forcée ou illégale continuent à chercher leurs parents, quand ce ne sont pas les parents qui recherchent leurs enfants. Il s’agit la plupart du temps de jeunes femmes qui ont eu une grossesse non désirée jusque dans les années 1980 et qu’on a forcées à abandonner leur bébé. La nouvelle association flamande "Mater Matuta" veut aider des mères et des enfants adoptés. Elle réclame aussi la création d’une commission qui enquête sur les pratiques d’adoption du passé en Belgique.


Source: Flandreinfo


14/09/2014

100 000 enfants pauvres ont été placés de force en Suisse jusqu'en 1981 : ils parlent de leur souffrance

placementdeforceensuisse.jpgLe 31 mars 2014 devant le Palais fédéral à Berne, un groupe d’anciennes victimes ou de leurs descendants ont lancé officiellement la campagne de signatures pour l’initiative populaire demandant la création d’un fonds de réparation.

Jusqu’en 1981 en Suisse, 100 000 enfants de la pauvreté ont été placés de force dans des familles ou des institutions. De plus en plus de victimes franchissent le mur de la honte pour demander reconnaissance et réparation. Rencontres avec notre partenaire swissinfo.ch.

Sources : Rue89 et Swissinfo

11:14 Écrit par collectif a & a dans Abandon, Appel, Maltraitance, Protection de l'enfance | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : suisse | |  del.icio.us

13/08/2009

Adoption Népal. Appel à témoignage de parents adoptifs.

Forum Espace Adoption.jpg[Via le forum d'Espace Adoption.]

 

 

A travers une étude, conduite en 2008, nous nous sommes rendus compte que de nombreux enfants népalais sont adoptés avec de faux papiers et/ou sans le consentement de leurs familles biologiques. Afin de sensibiliser les pays d'accueil, Terre des hommes - aide à l'enfance lance le tournage d'un documentaire pour dénoncer ces pratiques contraires au respect de l'enfant et à ses droits fondamentaux. Les parents adoptifs sont le plus souvent trompés par des responsables d'institutions sur la véritable situation de l'enfant qui, parfois, raconte par lui-même qu'il a une famille biologique dans son pays. Le tournage est presque finalisé au Népal. Il mêle enquêtes, preuves et témoignages de parents népalais dont l'enfant a "disparu".


Terre des hommes lance aujourd'hui un appel pour récolter des témoignages - mêmes anonymes - de parents français, suisses ou d'ailleurs..., ayant adopté leur enfant au Népal dans des circonstances incertaines.

 

Merci de prendre contact avec Marlène Hofstetter, responsable secteur adoption.
Tél. 058 611 06 05, email: mho@tdh.ch

 

 

Corruption in Nepal Child Adoption Business.
abc – an opinionated & politicaly incorect blog from nepal. 13/08/2009.


05/01/2009

Qui est mon papa ?

qui est mon papa.jpg

09:28 Écrit par collectif a & a dans Appel | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humour | |  del.icio.us

04/01/2006

France. Appel des professionnels de l'enfance


Faut-il autoriser l'adoption d'enfants au sein d'unions homosexuelles ?

. L’association loi 1901 "Appel des professionnels de l’enfance" s’est constituée peu à peu à partir du mois d’octobre 2004 autour d’une réflexion sur le thème de l’adoption des enfants par des unions homosexuelles.
. Des personnes du monde de l’enseignement, des pédopsychiatres, des pédiatres, mais aussi des parents ont participé à la réflexion qui aboutit à la rédaction du texte de l’appel.
. Notre intention est de mener la réflexion en prenant d'abord en compte l'enfant et son développement personnel.
. L'association n'est rattachée à aucune religion ni à aucun parti politique. L'appel s’adresse à quiconque travaille auprès des enfants et veut rassembler toutes les personnes au-delà de convictions politiques, philosophiques et religieuses.
. Notre objectif est de rassembler le plus grand nombre possible de signatures afin de peser sur le débat.


Professionnels de l'enfance, confrontés chaque jour à la délicate question de l'éducation des générations futures, nous ne pouvons ignorer les difficultés et les souffrances de nombre d'enfants lorsque les repères essentiels leur font défaut.

Certaines personnes, dans les milieux homosexuels, avancent aujourd'hui la revendication de se voir attribuer par la société le statut de parents d'enfants, grâce à l'adoption ou à des procédés de procréation médicalement assistée, aboutissant à laisser croire qu'un enfant pourrait avoir deux papas ou deux mamans.

Nous constatons qu'une telle question ne prend pas en compte d'abord l'intérêt de l'enfant, mais une revendication de quelques adultes.

Au sein des familles constituées à partir d'un homme et d'une femme, il arrive que des difficultés non résolues fragilisent les relations familiales et, de ce fait, la personnalité de l'enfant. Professionnels de l'enfance, nous savons que certains de ces manques peuvent être compensés ; nous sommes tous engagés au quotidien, avec les moyens qui sont les nôtres, pour que les enfants soient aussi épanouis que possible, malgré les difficultés qu'ils peuvent rencontrer.

Cependant, nous ne pouvons accepter l'idée que l'on va délibérément priver des enfants d'un père ou d'une mère. Ces enfants souffriraient de l'absence d'un repère élémentaire pour la construction de leur personnalité.

Nous voyons également combien une telle évolution pourrait bientôt nous interdire de nous référer à la nécessaire complémentarité des sexes, élément pourtant fondamental de la structuration de la personne. Quels sens auront les mots « papa » et « maman » si importants pour l'équilibre psychologique et affectif de l'enfant ?

Comment balayer d'un trait ce que la psychanalyse et la psychologie ont confirmé au siècle dernier ?

Nous considérons de notre devoir de lancer solennellement un appel pour que soit reconnu a priori le droit universel de l'enfant à être éduqué par un homme et une femme, tout en maintenant notre implication et celle de la société quand les inévitables accidents de la vie privent, toujours douloureusement, certains enfants de l'un ou l'autre parent.

Nous demandons à l'État d'exercer pleinement ses responsabilités en soutenant de manière cohérente ceux à qui il confie la charge d'éduquer les enfants d'aujourd'hui pour former les adultes de demain.


Appel des professionnels de l’enfance
BP 1746
37074 Tours cedex 2
France

D'autres articles :

- L'enfant L'Oréal, et le goût de la grenadine. Docteur Jean-Paul Matot
- Arguments relatifs à la psychologie de l'enfant en défaveur d'une adoption par les couples homosexuels. Professeur Jean-Yves Hayez, pédopsychiatre
- Dans l'intérêt de l'enfant vraiment ? de Diane Drory, psychologue
- Lettre du Service de Santé Mentale de Tournai à la Chambre des Représentants de Belgique
- Adoption homoparentale. Les psys belges engagent à la prudence. J.P. Leclercq, psychologue
- Adoption et couples homosexuels. Christian Van Rompaey, Journal "En marche"
- Adoption homosexuelle : un nouvel argument d' autorité. Xavier Lacroix

 

10:30 Écrit par collectif a & a dans Appel | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : adoption, homoparentalité | |  del.icio.us