Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Rapport sur le développement des enfants élevés par des couples de personnes de même sexe. | Page d'accueil | Iréne Kauber : « Arrêtons de copier les hétéros. » »

01/12/2005

Au risque de l’adoption. Cécile Delannoy.

medium_risque_adoption.jpg

Au risque de l’adoption. Une vie à construire ensemble.
Un livre écrit par Cécile DELANNOY
Editions La découverte 2004 (240 p)

L'auteure, agrégée de lettres classiques et titulaire d’un DEA de sciences de l’éducation, a été professeur de lettres au lycée, formatrice à la MAFPEN de Nantes puis à l’IUFM des Pays de la Loire, et rédactrice en chef de la revue Les Cahiers pédagogiques. Aujourd’hui retraitée, elle participe aux travaux de l’AGSAS, association qui réunit des enseignants et des psychanalystes. Elle est l’auteur de plusieurs ouvrages, notamment dans le domaine des sciences de l’éducation.

 

Cécile Delannoy est elle même mère adoptive et aujourd’hui grand-mère. La plupart des parents qui adoptent pensent, en toute bonne foi, que enfants de sang ou enfants adoptés, cela ne fait aucune différence. L’expérience montre qu’il n’en est pas toujours ainsi. Si les adultes ont choisi d’adopter, les enfants n’ont pas demandé à l’être. L’auteur a réalisé à ce sujet une minutieuse enquête. Elle rejoint les observations de Pascal Roman dans « L’adoption à l’étranger et la souffrance des liens » et celles de l’association PETALES , sur les difficultés de cette vie à construire sur un double traumatisme initial.
Un livre d’une grande intelligence et d’une rare honnêteté

Résumé.

La plupart des parents qui adoptent pensent, en toute bonne foi, qu’enfants « de leur sang » ou enfants « adoptés », cela ne fait aucune différence. Mais ils oublient souvent de se demander s’il en va de même pour ces enfants… S’ils ont choisi de les adopter, eux n’ont pas choisi de l’être. L’auteur, elle-même mère adoptive et aujourd’hui grand-mère, a voulu savoir comment était vécue l’adoption de part et d’autre, puis comprendre les séquelles possibles, traces laissées en chacun par une histoire difficile, un passé douloureux. Elle a ainsi réalisé un véritable travail d’enquête auprès de parents adoptifs et d’enfants adoptés ; de la petite enfance à l’âge adulte, des heurts de l’adolescence aux moments de tendresse, elle nous restitue ici sans fards la réalité de l’adoption. Les parents – et les enfants – de ces familles se reconnaîtront souvent dans cet ouvrage vivant, dont la force réside autant dans les témoignages que dans l’analyse qui les accompagne. Les différents parcours, la confrontation des points de vue, la parole des spécialistes consultés permettront à chacun d’être préparé aux angoisses et interrogations légitimes. Car s’il est des enfants adoptés qui ne posent aucun problème, d’autres réagissent, en particulier à l’adolescence, par des comportements excessifs et quelquefois destructeurs. Ni optimiste ni pessimiste, ce livre se veut avant tout le reflet d’une vie à construire ensemble.

Dans les Cahiers Pédagogiques 
http://www.cahiers-pedagogiques.com/

"C’est un de ces livres que l’on ne peut résumer et que l’on n’a pas compétence pour critiquer ; il est nourri de l’expérience personnelle de l’auteur (ancienne rédactrice en chef des Cahiers) et d’entretiens avec des familles, des enfants, des adoptés devenus adultes. En notant que, dans l’ensemble des 71 familles que Cécile Delannoy a interrogées, sans faire une véritable enquête sociologique, les enseignants (31) et les professions sociales ou culturelles sont nombreux. Ce n’est pas un hasard. Statistiquement, l’adoption compte peu : 4 000 à 5 000 par an, en face de 750 000 naissances, mais elle concerne directement l’éducation, à la fois parce que les enfants adoptés sont sur-représentés dans les institutions pour enfants à problèmes et parce qu’ils sont dans les écoles : on n’oubliera pas, là, si l’on était tenté d’en faire une exploitation pédagogique, que le rapport des enfants avec leur pays d’origine et leur propre histoire est ambivalent, et très différent de l’un à l’autre. De même, les motivations et comportements sont très différents de l’un à l’autre. Les parcours scolaires sont dans l’ensemble semblables à ceux de tous les enfants, mais, dans la mesure où le milieu familial est souvent plus favorisé, les résultats scolaires sont un peu en dessous de ce qu’on pourrait attendre. Les comportements d’opposition ou de rejet à l’âge du collège sont peut-être plus fréquents, les crises de l’adolescence exacerbées, liées à un manque de sécurité intérieure.

Alors, l’adoption est-elle un « risque » ? Ou du moins l’est-elle plus que toute éducation ? Le livre ne masque pas les difficultés, il ne les majore pas non plus. Avec le recul, on constate que les enfants adoptés s’installent dans la vie et fondent à leur tour un foyer comme les autres. Et les difficultés rencontrées en cours de route sont peut-être, « à notre époque de procréations assistées, de familles recomposées, de brassages culturels, un révélateur d’une crise plus générale des liens de filiation, des liens d’appartenance ».

On souhaite donner envie de lire ce livre, non seulement aux parents adoptifs ou à ceux qui envisagent de le devenir, mais aussi à tous les autres parents et aux enseignants et éducateurs, tous concernés par le beau sous-titre."

Chapitre 12 (non publié) de cet ouvrage: "Besoin de savoir, désir de savoir, refus de savoir"
http://www.cahiers-pedagogiques.com/article.php3?id_article=394&var_recherche=C%E9cile+Delannoy

Table des matières.

Remerciements - Préface - Avant-propos
- 1. Le temps de la rencontre - L'émotion d'une découverte réciproque - La rencontre à l'étranger - Les débuts en famille - Santé, sommeil... et habitudes culturelles - L'acquisition de la langue - Une intégration réussie
- 2. La parole relative à l'origine - Le choix du prénom - Non, mon chérie, tu n'étais pas dans mon ventre - Mon autre maman, elle m'a abandonnée ? - Se voir adopté dans le regard des autres - Quelle place pour le pays d'origine ? - Quelle place pour le passé dans la vie quotidienne ? - Mettre ensemble des mots sur son histoire
- 3. La fratrie, les fratries - Les fratries adoptives - L'attente et l'accueil du nouveau venu par ses frères et sœurs - De la benjamine dépossédée à des aînés tôt responsables - Un nouveau venu déjà grand - Quelques autres fratries... - Frères et sœurs imaginés ou imaginaires
- 4. Les parcours scolaires - À la maternelle - À l'école primaire - Au collège, au lycée, le temps du choix - À l'université ou dans la vie active
- 5. Attention, zone de turbulences ! - D'inquiétantes déviances - Opposition et révolte à demeure - Passages à l'acte délictueux... et épisodes dépressifs - Des parents désorientés par les crises de l'adolescence - Et pourtant, le plus souvent, ce tunnel a une fin - Que conclure de ces constats ?
- 6. Les parents seraient-ils responsables ? - Des parents peu au clair sur leurs motivations - Des parents qui ont du mal à « parentaliser » - Le lien biologique, quelle importance ?! - Le lien juridique : une préférence masculine ? - Besoin de transparence ou droit au fantasme ? - Mais où sont donc les bons parents ?
- 7. Voix nues
- 8. Être adopté : les questions qu'ils se posent - La vie antérieure - L'identité lignagère - Retourner au pays natal - Le parent et l'enfant, deux regards différents
- 9. L'ambivalence de la dette - Des enfants qui se sentent en dette - Des parents qui ne savent pas demander - Une insatisfaction perpétuelle - De la dette perpétuelle à la dette acquittée
- 10. L'abandon : une perte originelle - Le vécu d'un manque - Des mots si essentiels - Un vécu de perte d'amour - Un vécu de perte d'identité - La perte du passé
- 11. La blessure narcissique de l'abandon - L'imaginaire des causes de l'abandon - D'une honte clandestine à la réparation imaginaire - Défi et provocation - Un autre regard sur la différence
- 12. Besoin du lien, désir du lien, refus du lien - Besoin du lien, progressivité de l'attachement - Désir du lien et décision d'appartenance - Troubles de l'attachement initial et agressivité - L'ambivalence du lien et le conflit de loyauté - La mise à l'épreuve du lien - Questions sans réponses - Conclusion. Des parents suffisamment bons - La relation imaginaire aux parents de naissance - Entre confiance tolérante et lucidité inquiète - Savoir écouter et faciliter l'expression - Aider, c'est aussi savoir se faire aider - Mettre de la distance, introduire un tiers - Prendre un pari sur la vie, prendre le pari de la vie
- Annexes - 1. Brèves histoires de vie - 2. Le public de l'enquête - 3. Contacts.

Extraits de presse.

« Mère adoptive elle-même, Cécile Delannoy brise le silence sur les difficultés rencontrées par certains parents lors de la crise d'adolescence. » LA VIE





22:10 Écrit par collectif a & a dans Livre - Revue | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : Cécile Delannoy, adoption, parent adoptif | |  del.icio.us

Commentaires

Bonjour Madame Delannoy. Je suis au cours d'activités d'AGSAS, de Jacques Lévine et bien sûr de votres. Le chapitre de votre livre sur 'le besoin, le désir et le refus de savoir' dont l'éditeur n'a pas publié me rappel de mes difficultés concernant le besoin de connaissance, car on préfère, dans mon cas, le désir que le besoin de connaissance. Par contre, j'ai bien aimé cette nomination 'du besoin' car il s'agit d'une thèse sur LES BESOINS FONDAMENTAUX DE l' ENFANT A L'ECOLE MATERNELLE. Bien sûr que j'ai discerné la différence entre besoin et désir en m'appuyant sur Freud, Lacan et Dolto. Bref, pouriez-vous me donner un conseil par rapport de ce problème ? C'est vrai, vous avez trouvé cette solution de dire en même temps - le besoin, le désir, etc. Je vous suis très reconnaissante d'avance de me répondre.
Jovanka Bevanda

Écrit par : Bevanda | 24/09/2008

Bonjour à tous!
L'association La Voix des Adoptés organise le samedi 04 avril prochain un atelier de lecture (que nous avons nommé "L'adoption au fil des pages"). Le principe? Nous invitons un auteur qui a écrit un ouvrage sur l'adoption et toute personne intéressée pour venir en débattre, poser des questions, donner son avis....est la bienvenue!
Pour ce premier Atelier de lecture, l'auteur invitée est Cécile Delannoy pour son livre "Au risque de l'adoption".

Samedi 04 avril
14h30-16h30
Café de l'école des parents
162 boulevard Voltaire
75011 Paris
Métro Charonne
Info: atelierdelecture@lavoixdesadoptes.com

Écrit par : la voix des adoptés | 28/03/2009

La lecture du chapitre 12 m'a impressionnée ; j'y trouve énumérés tous les problèmes scolaires de mon fils adoptif âgé de 13 ans , et dont on se demande , depuis le primaire , pourquoi il fait ainsi obstruction à l'acquisition du savoir scolaire ; j'avais moi-même pressenti que la réflexion que demande l'apprentissage , et plus encore la restitution des connaissances à l'écrit , lui demandaient un effort impossible à fournir ( pourtant des tests ont démontré un potentiel intellectuel excellent ) : les punitions ni les promesses de récompense ne l'ont jamais amené à changer son attitude à l'école : un professeur m'a dit un jour : c'est comme s'il n'était pas là ...

Écrit par : Pascale | 18/11/2010