Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Droit à l'adoption . Adoptons un autre regard. Tanguy Verraes. | Page d'accueil | L'histoire de Marie. Johanne Lemieux. »

23/12/2005

L'adoption sans merci. Rencontre avec Barbara Monestier

Précieux parce qu'il sort des cénacles, "Dis Merci !" (*) donne la parole a une enfant adoptée.

 

Si c'était à refaire, souhaiteriez-vous à nouveau être adoptée ?

Petite, j'aurais voulu rester au Chili. Mainteant que je suis grande, revenir en arrière serait impossible. Je ne sais pas s'il vaut mieux être adoptée ou pas, mais je sais que c'est ma vie.

 

Vous-même seriez-vous prête à adopter un enfant ?

Si je ne peux pas avoir d'enfant, je ne crois que j'adopterais. J'ai moi-même mis 25 ans à m'en sortir. Alors, j'avoue franchement que je ne suis pas prête à refaire le chemin à l'envers. Je crois que c'est un parcours qui est toujours difficile et cela se passe parfois plus mal que moi.

 

La question est délicate et vous n'avez certainement pas tous les éléments en mains pour y répondre mais que pensez-vous de l'adoption d'enfants par des couples homosexuels ?

Je redoute la question, en effet. D'une manière générale, je ne crois pas qu'il faille faciliter l'adoption. Parce qu'elle est difficile mais aussi parce qu'elle encourage l'abandon. Sans parler du véritable trafic d'enfants qui existe à cause d'elle. Je ne suis pas sûre du tout que l'adoption d'enfants par les couples homosexuels soit une bonne chose car elle risque de compliquer encore plus la longue quête d'identité d'un enfant adopté.

 

Votre voyage au Chili vous a permis de rencontrer votre mère biologique et de vous réconcilier apparemment avec votre mère adoptive. Ce retour au sources était donc essentiel...

Oui, j'ai désormais la conviction que mes parents adoptifs m'aiment et que ce sont eux, ma famille. Sachant cela, les problèmes à venir - car il y en a encore - ne risquent plus d'aboutir sur une rupture.

 

(*) Dis merci!

Source : La Libre Belgique

Commentaires

Je suis un chilien q'habite en France. je n'ai riens a faire avec le monde de l'adoption, mais je suivre le cas de Barbara, parceque cest tres interessent en plusieurs aspects. Je me demande moi meme, est que l'histoire de Barbare peut etre different s'elle ete adoptee pour un couple pas francaise? Est que si Barbare ete l'opportunite d'agrandir dans un pays different de la France, tous nous aurons, comme societe, plus possibilites de reussir dans cette cas d'adoption international?
Est que cest pas posible considerer les questions culturelles et diversite ratial dans le process d'adoption?

Bo, finalment, tout c'est une question et reflexion ideal, teorique, ilnya rien a changer, tous, et Barbara aussi, nous sommes compris qu'il vaut cherche la comprension et la reconciliation, mais je pense qu'ilya encore des choses que nous pouvons discuter pour amegliorer la vie de les petites adoptees. J'e mexcuse en anticpe de le fauts et mauvais francais. Merci de votre attention. Edgar

Écrit par : Edgar Vaccaris | 14/01/2006

bonjour barbara
je m apelle patricia je suis une fille adoptee. je viens de colombie ca fait 23ans que je suis en france. mes parents m ont adopter a l age de deux. je trouve votre histoire formidable j aimerais pouvoir vous rencontre un jour. ma mere ma ecrit mon histoire et j aimerais vous la faire lire.merci de me repondre. mes parents sont formidable et mon frere aussi qui est leur fils legitimes. merci d avance. mes parents ont jamais fait la part des choses avec moi. l adoption c est formidable pour sortir les enfants de la galere. je remercie ma mere mon pere mon frere et mes grands parents.

Écrit par : soudan | 23/01/2006

merci a mes parents et mon grand frere

Écrit par : soudan | 24/01/2006

je m'appelle sandra j'ai 23ans je viens de colombie j'ai été adopter à l'age de 3 ans j'ai très bien vécu mon adoption ; mai je ne pourrais pas faire les démarches pour retrouver ma mère ça remuerais trop le passé ; parcontre rechercher des personnes venant du meme pays que moi serais une source de bonheur suplémentaire.

Écrit par : SANDRA | 07/07/2007

Sandra,

Tu trouveras des personnes de ton pays en contactant
"La Voix des adoptés"
http://lavoixdesadoptes.blog4ever.com/blog/index-2995.html

Écrit par : Madeleine | 08/07/2007