Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Recherche québecoise sur l'adoption internationale. Réjean Tessier | Page d'accueil | L'intérêt de l'enfant justifie-t-il de modifier les conditions requises pour adopter un enfant ? »

27/01/2006

Adoption d'enfants par des couples de même sexe. Le principe de précaution invoqué.

En France, la Mission d’information de l’Assemblée nationale sur la famille et les droits des enfants a mis présenté son rapport, intitulé "L’enfant d’abord, 100 propositions pour placer l’intérêt de l’enfant au cœur du droit de la famille."
 

Ce rapport présente cent propositions nécessitant une modification des dispositions législatives ou réglementaires en vigueur.


Assurer le respect des droits de l’enfant sans reconnaître l’existence d’un « droit à l’enfant », conforter le couple, responsabiliser les parents, renforcer le lien de l’enfant avec ses origines, affirmer le rôle de l’adulte éducateur de l’enfant aux côtés de ses parents dans les familles monoparentales ou recomposées, et réformer en profondeur la protection de l’enfance : tels sont les grands axes suivis par la Mission.
 
Le désir d’enfant tend à se transformer en un droit à l’enfant dont la société devrait permettre par tous les moyens la satisfaction. Face à cette demande, vouloir adapter systématiquement le droit aux demandes des adultes peut poser des questions éthiques et conduire à remettre en cause des principes fondamentaux du droit de la filiation.
 
A propos de l’adoption d'enfants par des couples de même sexe.
 
Elle s’est interrogée sur les conséquences, pour le développement de l’enfant et la construction de son identité, de l’instauration par la loi d’une filiation fictive – deux pères ou deux mères –, sans réalité ni vraisemblance biologique.
La majorité de la Mission ne souhaite pas, au nom du principe de précaution et dans l’intérêt supérieur de l’enfant, remettre en cause les principes fondamentaux du droit de la filiation fondés sur le triptyque « un père, une mère, un enfant ».

Synthèse du rapport.
 

11:20 Écrit par collectif a & a dans Homoparentalité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : France, homoparentalité, adoption, famille | |  del.icio.us

Commentaires

bonjour, je suis ivoirien vivant en cote d'ivoire.
je suis déplacé de guerre contre tenue de cette guerre,qui est arrivée dans mon pays je sans famille,elle a été assinée par des bandits pendants que nous étions
endormis.aujourd'hui je suis seul!
j'ai maintenant 28ans je vis difficilement, car avec mon age avance j'ai besoin de travailler de gagner aussi ma vie pardonner aider moi ,je suis cretien et j'ai surtout foi à mon DIEU. mon no 00225 08303983
mail yamkey76@yahoo.fr
que DIEU vous benis. DOMINIQUE

Écrit par : dominique | 21/03/2006