Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Un enfant avec plusieurs parents légaux | Page d'accueil | Pour protéger l’environnement, limiter les naissances »

20/07/2007

Site de L'association PMA, présidée par Pauline Tiberghien

f3c20e8e52a15aaeda3f31123b1c4c23.jpgLa Charte de L'association PMA :



Parce que chaque être humain a le droit de connaître ses origines quel que soit son mode de conception, l'association Procréation Médicalement Anonyme a pour objectif de sensibiliser les professionnels de santé, les législateurs et le grand public aux conséquences psychologiques pour les enfants à naître, de l'anonymat des donneurs de gamètes ou d'embryon dans le cadre des techniques d'Assistances Médicales à la procréation.



En votant la loi de bioéthique de 1994 qui impose l'anonymat des donneurs, la France a fait à nouveau alliance avec le secret et le mensonge : cette loi supprime définitivement pour l'enfant toute chance d'avoir un accès à ses origines.

 

Aujourd'hui, c'est le désir égoïste des adultes qu'on sacralise. Notre société prône le "droit à l'enfant" tout en ne se souciant pas de son bien-être. Légaliser l'anonymat des donneurs ajoute à la rupture de filiation, le poids d'un secret.

 

Qui peut prétendre qu'il est préférable pour un enfant à naître qu'il ne connaisse jamais ses origines ? Qui peut refuser à un être humain de savoir d'où il vient ?

 

La filiation est multiple : sociale, affective, charnelle ET biologique. Force est de constater que seuls ceux qui connaissent leurs origines biologiques nient cette réalité. Le choix de savoir ou celui d'ignorer ses origines n'appartient qu'au principal intéressé : l'enfant.

 

Après la naissance de milliers d'enfants issus de dons anonymes de gamètes, les premières naissances en 2004 d'enfants conçus par dons anonymes d'embryons relancent le débat du secret des origines. C'est le désir d'un enfant à tout prix qui est comblé sans réfléchir aux conséquences souvent désastreuses pour un enfant à qui l'on demande de grandir sans racine.

 

Créée en 2004, l'association Procréation Médicalement Anonyme milite pour :
- La levée de l'anonymat des donneurs de gamètes (sperme et ovocytes)
- L'abolition de la pratique même du don d'embryon.

 

Découvrez l'actualité, les témoignages de membres de l'association, l'état de la législation dans le monde  et bien d'autres informations qui vous permettront de mieux comprendre cette action.

 

Site web : http://www.pmanonyme.asso.fr/

 

09:06 Écrit par collectif a & a dans Origine - Identité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us