Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« The international adoptions lobby: an insider's perspective | Page d'accueil | Once a Mother. Relinquishment and adoption from the perspective of unmarried mothers in South India. Dr Pien Bos. »

05/01/2008

Les mensonges derrière mon adoption. Kim Myung-Sook.

Mon adoption n'est ni le résultat d'un trafic d'enfants, ni celui d'un kidnapping mais le résultat de mensonges fabriqués par une agence d'adoption, comme la plupart des adoptions internationales.

  • J'ai (j'avais) une famille bien connue
  • 1er, 2ème, 3ème, 4ème et 5ème mensonge
  • Découverte des mensonges
  • Après les mensonges, bullshit
  • Mensonges des acheteurs
  • Service post-adoption
  • Perdue mais non abandonnée
Lorsque j'ai retrouvé ma famille biologique, j'ai appris que mon père ne m'avait pas abandonnée. Il est mort 3 ans après m'avoir perdue.

L'adoption internationale est un grand business qui sert l'intérêt d'un couple sans enfant. C'est mal d'arracher un enfant de son pays et de sa culture pour combler les désirs des adultes qui veulent à tout prix un enfant. Le meilleur intérêt d'un enfant est d'être élevé par ses parents biologiques et en second lieu, être adopté dans son pays. De plus, les enfants qu'on envoient en adoption internationale ont tous un parent ou une famille élargie qui pourraient les élever mieux que des étrangers de races différentes. Il est injuste que des parents pauvres n'aient pas le droit d'élever leurs propres enfants biologiques et que des riches parents infertiles prennent les enfants des autres sous prétexte qu'ils "sauvent" des enfants d'un pays pauvre.


Lire le témoignage complet.

16:15 Écrit par collectif a & a dans Témoignage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : témoignage, adoptée coréenne, mensonges | |  del.icio.us