Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Pourquoi devrions-nous avoir le droit d'adopter illégalement? Petits enfants et affaires d'argent. | Page d'accueil | Des enfants adoptés, déracinés et qui souffrent. »

12/06/2008

De graves problèmes chez les enfants adoptés d'origine roumaine aux Pays-Bas.

UniversiteitUtrecht.jpgErnstige problemen bij Roemeense adoptiekinderen in Nederland

 

Roemeense adoptiekinderen ervaren ernstige problemen in ontwikkeling en gedrag.
Het is voor ouders en leerkrachten moeilijk om hier goed mee om te gaan, en om geschikte hulpverlening te vinden. Dat concludeert promovenda Kathinka Rijk.

 

Roemeense adoptiekinderen in Nederland zijn in de periode vóór hun adoptie blootgesteld aan (ernstige) verwaarlozing in de Roemeense kindertehuizen. Dit heeft ingrijpende gevolgen voor hun ontwikkeling en gedrag. De Rijk volgde voor haar onderzoek 80 kinderen. Van deze kinderen laat ongeveer de helft gedragsproblemen zien in een mate dat professionele hulpverlening geadviseerd wordt. Deze problemen nemen weinig tot niets af over een periode van vijf jaar. Het percentage kinderen in het speciaal onderwijs (47%) is veel hoger dan normaal.

 

De problemen die de kinderen ervaren, vormen voor de adoptieouders een extra uitdaging in de opvoeding. Ondanks deze zwaardere belasting, lijken de ouders de opvoeding over het algemeen goed aan te kunnen. De ouders geven aan dat ze in de opvoeding een warme en accepterende houding aannemen, en dat een zeer consequente en gestructureerde aanpak het beste is voor deze kinderen. Ze blijken het wel moeilijk te vinden om adequate hulpverlening te vinden voor de complexe en specifieke problemen van hun kind.

 

Ook de leerkrachten en hulpverleners benadrukken het belang van een warme, extreem gestructureerde en consequente aanpak. Sommigen van hen worstelen met het feit dat ze weinig kennis hebben over de effecten van verwaarlozing. Kathinka Rijk benadrukt dat adoptieouders van verwaarloosde kinderen en andere direct betrokkenen goed begeleid moeten worden.

 

Promotie : 13-06-2008, 10:30 uur, Academiegebouw, Domplein 29, Utrecht.
 
Kathinka Rijk, Sociale Wetenschappen
Proefschrift: Coping with the effects of deprivation 
Promotor 1: Prof.dr. W. Koops 
Copromotor 1: Prof.dr. R.A.C. Hoksbergen 


Bron : Universiteit Utrecht, Nederland

 

- Adoption of Romanian children in the Netherlands: Behavioral problems and parenting burden of upbringing for adoptive parents. (2004)
René A. C. Hoksbergen, Jan Ter Laak, Cor van Dijkum, Kathinka Rijk.
Igitur Archief Universiteitsbibliotheek Utrecht.

 

- Adoptie van Roemeense kinderen in Nederland : gedragsproblemen van kinderen en opvoedingsbelasting voor adoptieouders. (2002)
René Hoksbergen, Felici Stoutjesdijk, Kathinka Rijk & Cor van Dijkum.

 
Abstract
 
This is the first report of the second part of a longitudinal study of adopted children born in Romania. Seventy two Dutch adoptive parents, who adopted 80 Romanian children, filled in the Child Behavior Checklist (CBCL) and ‘The Nijmegen child earing questionnaire’ (NVOS). They also participated in a semi-structured interview (respons 83%). Of the adoptees scored on Total Problems 36% and on the Externalizing dimension 34% in the clinical range of the CBCL. They frequently scored clinical for ‘Attention problems’, ‘Thought problems’ and ‘Social problems’. A significant number of children who were two years or older at placement and less than five years in the adoptive family scored in the clinical range on almost all CBCL yndromes. The CBCL-scores predicted for 56% of the mothers who filled in the NVOS and for 51% of the fathers, the positive or negative judgement of family-stress.
 
Source : Pedagogiek. 2002, vol. 22, no1, pp. 55-69

 

- Adoptieouders, zwaar belaste ouders ?
René Hoksbergen, Felici Stoutjesdijk, Kathinka Rijk & Cor van Dijkum.
Pedagogiek. 2002, vol.22, n°4, pp. 338-354

 


Résumé
 
  
Les enfants adoptés roumain rencontrent de graves problèmes de développement et de comportement. Il est difficile pour les parents et les enseignants de s'y prendre avec eux et de trouver une assistance appropriée. C'est la conclusion de Kathinka Rijk, candidate au doctorat.

 

Ls enfants roumains adoptés aux Pays-Bas dans la période précédant leur adoption ont été exposés à des abandons et négligences (graves) dans les orphelinats roumains. Ceci a des conséquences profondes sur leur développement et leur comportement. Rijk a mené son enquête sur 80 enfants. De ces enfants, la moitié montrent des problèmes de comportement de telle sorte qu' une aide professionnelle est conseillée. Ces problèmes ne diminuent peu ou pas sur une période de cinq ans. Le pourcentage d'enfants dans l'enseignement spécial (47%) est beaucoup plus élevé que la normale.

 

Les problèmes que ces enfants rencontrent, forment un défi supplémentaire pour les parents adoptifs en matière d'éducation. Malgré la lourde charge, les parents semblent en générale se débrouiller avec l'éducation. Les parents indiquent qu'ils adoptent une attitude chaleureuse et tolérante dans l'éducation, et qu'une approche très cohérente et structurée est la meilleure pour ces enfants. Toutefois, ils semblent  éprouver des difficultés à trouver une aide adéquate pour surmonter la complexité et des problèmes spécifiques de leur enfant.

 

Les enseignants et les équipes soignantes aussi soulignent l'importance d'une approche chaleureuse, très structurée et cohérente.
Certains d'entre eux ont du mal avec le fait qu'ils ont peu de connaissances sur les effets de l'abandon. Kathinka Rijk souligne que les parents adoptifs d'enfants abandonnés et autre parties concernant doivent être bien accompagnés.

 

 

- Ce n'est pas nouveau

 

En particulier, les enfants adoptés à l'étranger présentent une problématique psychosociale plus importante que les enfants non-adoptés. (Feigelman, 2000; Haugaard, 1998; Hoksbergen, 1996; Moore & Fombonne, 1999; Peters, Atkins & McKernan McKay, 1999; Stams, 1998; Wierzbicki, 1993).

- Feigelman, W. (2000). Adjustments of transracially and inracially adopted children. Child and Adolescent Social Work Journal, 17, 165-184.
- Haugaard, J.J. (1998). Is adoption a risk factor for the development of adjustment problems? Clinical Psychology Review, 18, 47-69.
- Hoksbergen, R.A.C. (1996). Traumabeleving door geadopteerden. Tijdschrift voor Orthopedagogiek, 35, 279-293.
- Moore, J.M., & Fombonne, M.D. (1999). Psychopathology in adopted and non-adopted children: A clinical sample. American Journal of Orthopsychiatry, 69, 403-409.
- Peters, B.R., Atkins, M.C., & McKernan McKay, M. (1999). Adopted children’s behaviour problems: A review of five explanatory models. Clinical Psychology Review, 19, 297-328.
- Stams, G.J.J.M., Juffer, F., Rispens, J., & Hoksbergen, R.A.C. (1998). Give me a child until he is seven. The development and adjustment of children adopted in infancy. Part I: a comparative study. In G.J. Stams.(red.), Give me a child until he is seven. A longitudinal study of adopted children, followed from infancy to middle childhood (pp. 113-159). Diss. Universiteit Utrecht.
- Wierzbicki, M. (1993). Psychological adjustment of adoptees. Journal of Clinical Child Psychology, 22, 4, 447-454.

 

- Adolescents adoptés et troubles du comportement : Perspectives psychopathologiques (2007)
Alexandre BEINE, Eric CONSTANT, Serge GOFFINET

Résumé

A l'adolescence, les enfants adoptés sont plus fréquemment orientés vers des services de soins psychiatriques ambulatoires ou hospitaliers. Ils souffrent davantage de troubles du comportement que leurs contemporains non adoptés. Cette observation semble indiquer l'existence de processus psychopathologiques particuliers à la situation d'adoption. Cet article se propose d'en discuter les principales hypothèses étiologiques. Il aborde ainsi la théorie de l'attachement à la lumière des observations cliniques, les hypothèses systémiques concernant la révélation de l'adoption par les parents adoptifs et l'application spécifique au statut d'adopté des réflexions psychanalytiques sur la subjectivation adolescentaire.

Acta psychiatrica Belgica  




- Adolescence et adoption (2007)
Daniel Gorans , Pédopsychiatre, chef de service, SHIP, hôpital Saint-Jacques, 85, rue Saint-Jacques, 44093 Nantes Cedex 1.

Résumé   Summary 

L’adoption est une filiation particulière qui comporte des risques à moyen terme. L’adolescence de l’enfant adopté est parfois l’occasion d’accidents relationnels. À partir de ce qui est observé depuis quelques années dans un service d’hospitalisation pédopsychiatrique, vignettes cliniques, description de facteurs de risque et hypothèses sur leurs mécanismes d’action sont évoqués.

L'Information Psychiatrique. Volume 83, Numéro 5, 377-81, Mai 2007, Adoption

 

15:40 Écrit par collectif a & a dans Troubles DSM-IV | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : kathinka rijk, utrecht, adopté, roumain | |  del.icio.us