Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Une mère porteuse indienne abandonne son bébé à l'hôpital | Page d'accueil | Children 'safer with biological parent' »

07/08/2008

Un employé suisse de l'ONU aurait soustrait un enfant à sa mère.

MaureenNanyanziMawejje.jpgUn citoyen suisse travaillant pour l'ONU et son épouse ougandaise sont accusés d'enlèvement d'enfant par les autorités du Kenya. Le couple aurait soustrait son enfant à une jeune femme, elle aussi de nationalité ougandaise.


"Nous sommes au courant de ce cas, qui est suivi par notre représentation à Nairobi", a indiqué un porte-parole du Département fédéral des affaires étrangères. Il réagissait à une information de l'agence AP. Le DFAE n'était en revanche pas en mesure de confirmer d'éventuelles enquêtes en cours dans cette affaire.

Selon des informations de presse, la police kenyane enquêterait sur la base d'une plainte de l'organisation "Children's Legal Action Network". De l'avis de cette dernière, le couple aurait initialement aidé financièrement l'enfant et sa mère légitime, puis se serait approprié le premier. Des documents auraient notamment été falsifiés, selon l'accusation.

Le citoyen suisse, qui est au service des Nations unies, bénéficie d'un statut diplomatique.


Source: Le Matin Online.

 

- Un diplomate suisse soupçonné d'enlèvement d'enfant



Un diplomate suisse et son épouse sont soupçonnés d'avoir soustrait à une jeune fille ougandaise son enfant au Kenya.
Le couple aurait falsifié des documents pour empêcher que la mère puisse le récupérer.


Les autorités enquêtent contre le Suisse et son épouse - une ancienne reine de beauté ougandaise - pour enlèvement d'enfant, traite d'enfant et fausse déclaration. La police de Nairobi réagit à une plainte de l'organisation «Children's Legal Action Network» fondée par l'UNICEF, qui fournit une aide juridique à la jeune femme de 25 ans.


Selon la plainte, le couple a enlevé un jeune enfant et falsifié des documents pour empêcher que la mère puisse le récupérer. Le Suisse, qui en tant que collaborateur des Nations Unies bénéficie du statut diplomatique, n'a pas voulu s'exprimer sur ce qui lui est reproché. Son avocat Ian Maina a cependant déclaré que la mère a remis l'enfant de son plein gré au couple.


La mère prétend que le couple a d'abord proposé son aide, peu après la naissance de l'enfant, offrant des habits et une aide financière. Le couple lui aurait ensuite proposé d'habiter avec lui puis l'aurait invitée à un voyage en Suisse. Lorsqu'elle est revenue d'Ouganda où elle s'est rendue pour les formalités de visa, le couple était parti avec l'enfant.


Source : 20minutes.


- Couple accused of taking Kenyan baby



A criminal investigation has been launched against a Swiss citizen and his wife who are accused of taking a baby from a Kenyan woman.

Kenyan police confirmed the probe was underway on Thursday after a complaint had been lodged to the UNICEF-funded Children Legal Action Network.

Nairobi police processed charges of kidnapping, child trafficking and perjury against the Swiss citizen, who has diplomatic status as a United Nations employee, and his wife.


The complaint says the couple stole the baby and forged documents to prevent the mother reclaiming him.


The couple deny the allegations and say the mother signed away her guardianship rights.


The UN has declined to comment on the case.


Swiss foreign ministry spokesman Lars Knuchel said they were aware of the case and it was being followed by their Nairobi representatives.



Source : swissinfo.ch