Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« La «barbarie» des mères porteuses. | Page d'accueil | A propos de la filiation. Une confusion très grande existe entre ce qui relève du biologique et ce qui relève du social. »

17/04/2009

Trafic d'enfants au Libéria. Une ONG poursuit en justice les autorités.

Liberia.jpgMonrovia - Une organisation libérienne de défense des droits de l’Homme a annoncé jeudi qu’elle avait porté plainte pour trafic d’enfants contre le gouvernement et un organisme d’adoption après la disparition le mois dernier de 35 petits Libériens.

 

Selon le Centre indépendant des droits civils et humains (CHRC) les enfants, âgés de un à douze ans, ont disparu alors qu’ils étaient en passe d’être adoptés par le biais du Réseau ouest-africain d’aide aux enfants (WACSN), organisme enregistré auprès du gouvernement pour faciliter l’adoption d’enfants Libériens par des familles américaines. "Nous avons porté plainte contre le gouvernement et l’organisme d’adoption" pour trafic d’enfants, a indiqué à l’Afp Mervin Page, dirigeant du CHRC.

 

L’affaire sera examinée vendredi par un juge de Monrovia, a-t-il ajouté. Selon le Chrc, les enfants ont été interceptés par les autorités alors qu’ils s’apprêtaient à s’envoler vers les Etats-Unis avec leurs familles adoptives. "D’après nos informations, ces enfants étaient prêts à partir avec leurs parents adoptifs quand le ministère de la Santé, avec le soutien du ministère de la Justice, les ont interceptés à l’aéroport."

 

Source : Le Soleil - Sénégal.