Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Trois articles en anglais sur le business mondial florissant de l'adoption internationale | Page d'accueil | Cherche un enfant, paie cash. Le lobby de l'adoption. »

01/09/2009

3 Jours pour 3 Filles. Une grève internationale de la faim pour ramener les filles au Guatemala.

Olga Lopez.jpgImaginez que votre enfant a été enlevé.

Imaginez lorsque vous avez rapporté ce fait aux autorités, vous avez été ignorée, malmenée et rejetée.

Imaginez en pensant que vous ne verrez plus jamais à nouveau votre enfant.
Et que vous ne pouvez rien faire à ce sujet.

 

Trois Jours pour Trois Filles est une grève internationale de la faim qui se tiendra les 1, 2 et 3 septembre.
La grève est nommée d'après le nom des trois filles qui ont été enlevées au Guatemala à leur trois mères. Ces mères, comme des centaines d'autres mères et pères dans les pays en voie de développement, attendent sans réponses, de l'aide ou de la justice.

 

Dans le prolongement de la grève de la faim qui a été lancée le 15 juillet par Norma Cruz et la Fundacion Sobrevivientes au Guatemala, nous sommes en grève pour trois jours, une journée pour chaque fille, pour  demander justice pour les mères au Guatemala, et pour attirer l'attention sur le problème du trafic d'enfants en adoption internationale.

 

 

Imagine if your child was kidnapped.

Imagine when you reported this to authorities, you were ignored, bullied and dismissed.

Imagine thinking you would never see your child again. And that you could do nothing about it.

 

Three Days for Three Daughters is an international hunger strike to be held on September first, second and third. The strike is named after three girls who were kidnapped from their three mothers in Guatemala. These mothers, like hundreds of other mothers and fathers in developing nations, wait without answers, help or justice.


In continuation of the hunger strike that was started by Norma Cruz and Fundacion Sobrevivientes in Guatemala on July 15, we are striking for three days, one day for each daughter, to seek justice for the mothers in Guatemala, and to bring attention to the problem of child trafficking in international adoption.

 

End !!! Thank You !!!
Thank you to all of the participants in the fast for the three daughters that were stolen in Guatemala.


Voir aussi le blog de Roelie Post.

 

Repère

- Pour satisfaire la demande d'adoption, le Guatemala exporte ses enfants.
Le Courrier. 17 novembre 2007.