Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Dossier Europe (suite). Défis dans les procédures d'adoption en Europe : garantir et préserver l'intérêt supérieur de l'enfant. | Page d'accueil | Haïti : quand l'adoption internationale rime avec business. »

17/10/2009

France. La Réunion. L'île des Enfants Perdus

Island of the Lost Children - France.jpg

 

Dans les années 60, des enfants de la Réunion ont été déportés vers la France rurale et contraints par le gouvernement français de travailler comme des ouvriers esclaves.

Source : Pound Pup Legacy.

 

Repères

- France's lost children fight back.
BBC News

 

- Le drame des enfants déportés de La Réunion : entre fiction et réalité.
En mars 2004, France 3 diffusait un télé-film de Francis Girod intitulé "Le pays des enfants perdus". Une fiction sur l’épisode, lui bien réel, des centaines d’enfants et d’adolescents réunionnais envoyés malgré eux dans l’hexagone durant les années 60 - 70. L’histoire de ces petits Réunionnais, trop longtemps restée muette, est aujourd’hui mieux connue en France comme à La Réunion où, paradoxalement, ce scandale est passé quasiment inaperçu auprès de toute une partie de la population.
Témoignages.

 

- Une enfance volée.
Jean-Jacques Martial fait partie de ces enfants qui ont été arrachés à leur île et déplacés vers la Métropole. En revendiquant son nom qui lui avait été confisqué, en portant plainte contre l'État pour déportation, Jean-Jacques Martial a mis fin au silence qui entourait ce scandale.
Une sélection d'articles permettant de découvrir cette affaire.

Commentaires

je suis née a sainte marie dans le 974.,le 4 Août 1975.J.ai été adoptée a l.âge de 9mois suite a un abandon donc née sous X et adoption plénière..Je suis arrivée en mètropole plus précisemment en Vendée dpt 85 en Mai 1976.Après une grave erreur de la mairie de ste Marie jai eu accès a mon dossier d.abandon et tous les renseignements sur ma mère!,que j.ai retrouvée aprés quelques appels et minitel a cette époque..je l.ai contacté sauf k.aprè quelques courriers et promesses je n.ai plus de nouvelles du tout et mes parents adoptifs apré le décès de ma mère adoptive enfin pour étre plus brève ma vie c.est pour moi..enfant d.un viol.naissance.abandon.adoption.réabandonée...énormément le mal du pays malgrè mon peu vécu là-bas..mon vrai patronyme est péroumal candama marie nadége et adoptée Nadége Mignet.merci.

Écrit par : Mignet | 26/02/2014

J aimerai rentrer en contact avec Nadège mignet

Écrit par : Valin | 01/12/2014

bjr j'aimerais rentree en contact avec des personnes s'etant occupe des adoptions en 1970 j'ai ete adopte en fevrier 1971 (6) je portais le nom de finaora et je vit actuellement en picardie merci

Écrit par : barbaux | 23/04/2015