Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Haïti : mettre fin aux abus dans les adoptions internationales | Page d'accueil | Les personnes nées d'un don de sperme veulent connaître leur géniteur »

14/06/2010

La pauvreté des enfants selon leur origine

Logo Observatoires des Inegalites.jpg


En Finlande, 51 % des enfants dont les parents sont nés hors de l’Union européenne vivent sous le seuil de pauvreté, contre 9 % pour ceux nés dans ce pays. En France, ils sont respectivement 40 % contre 11 %.

 

Dans la plupart des pays européens, un enfant sur trois dont les parents sont nés à l’extérieur de l’Union européenne vit en dessous du seuil de pauvreté*, selon le rapport Tarki  sur la pauvreté et le bien-être des enfants dans l’Union européenne (en anglais). Cette proportion est fortement supérieure à celle des enfants dont les parents sont nés dans le pays observé.

 

Cet écart de taux de pauvreté varie selon les pays. La Finlande présente le taux le plus important : 51 % des enfants dont les parents sont nés hors Union européenne sont considérés comme pauvres contre 9 % de ceux qui sont nés dans ce pays. Avec respectivement une proportion estimée à 29 % contre 12 %, l’Allemagne est un des pays dont l’écart est le moins significatif. En France, 40 % des enfants dont les parents ne sont pas nés au sein de l’Union européenne vivent sous le seuil de pauvreté, contre 11 % pour ceux nés en France.

 

De très nombreux facteurs expliquent cette situation. Enfin, les enfants ne sont pas pauvres eux-mêmes, ce sont leurs parents qui le sont. Suivant les pays, les populations accueillies ne sont pas identiques, certaines sont plus ou moins formées. Ensuite, les politiques familiales amortissent plus ou moins le choc pour les familles. Enfin, les parcours des étrangers sont plus ou moins faciles, notamment quand comme en France une grande partie des emplois leurs sont interdits.

 

*Le seuil de pauvreté retenu par l’Union européenne rapporté ici est de 60 % du revenu médian national.

 

Source : Observatoire des Inégalités. 8 juin 2010

10:12 Écrit par collectif a & a dans Etude - Recherche | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : europe, pauvreté, enfance | |  del.icio.us