Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Le film "Cherche un enfant, paie cash. Le lobby de l'adoption." parmi les nominés Kindernothilfe 2010 ! | Page d'accueil | Recueil de poésie : Nue comme un ver(s), par Emilie Fédou »

06/09/2010

Haïti: "Accélérer" les adoptions internationales à la suite d'une catastrophe naturelle ... prévenir les dommages futurs.

Ce nouveau rapport du SSI examine les pratiques de l'adoption internationale suite au tremblement de terre en Haïti. Haïti a été un pays d'origine «populaire», en ce sens que des milliers d'enfants se trouvaient à un certain stade du processus d'adoption- parfois simplement "identifiés" comme potentiellement adoptables - au moment du séisme. Les réponses des «pays d'accueil » et autres relatives à l'adoption ultérieure des enfants déplacés à l'étranger furent diverses et contrastées. Ce rapport passe en revue et analyse la vaste gamme de réponses et de mesures exceptionnelles mises en œuvre par certains pays en vue d'accélérer, dans un premier temps, le transfert des enfants (à l'égard desquels un jugement d'adoption avaient été rendu) et, dans un deuxième temps, les adoptions et autres procédures préalables à l'adoption (sans jugement).


Dans le cadre de ces mesures exceptionnelles, l'objectif principal de ce rapport est d'identifier les leçons à tirer de cette situation afin de prévenir les dommages futurs. Ce n'est pas l'intention du rapport de dénoncer un pays en particulier, mais plutôt de fournir une analyse objective des mesures expéditives déployées, à l'encontre du cadre posé par les normes internationales.

 

Source : ISS - Service Social International. 3 septembre 2010.