Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Espagne. Niños robados. Enfants volés | Page d'accueil | Haïti. Terre des hommes dénonce une procédure d’adoption illégale »

22/12/2010

Haïti & France. Ces adoptions sont "précipitées et éthiquement condamnables", selon Pierre Lévy-Soussan, pédopsychiatre

Pierre Levy-Soussan.jpgAlors que 300 enfants haïtiens en cours d’adoption sont attendus à Paris d’ici à vendredi, Pierre Lévy-Soussan, pédopsychiatre et psychanalyste, était l’invité de France Info ce matin.
Lui s’inquiète de l’accélération du processus d’adoption de ces enfants. "Attention à ne pas confondre temps de l’adoption et urgence humanitaire, prévient-il. Il faut du temps pour construire une famille".

L’opération menée depuis hier par le Quai d’Orsay est pour Pierre Lévy-Soussan, " précipité et condamnable au regard d’une certaine éthique de l’adoption".

Pour le pédopsychiatre, "toute accélération du processus juridique est préjudiciable aux enfants". Il estime à l’inverse des parents que Bernard Kouchner a eu raison de prendre le temps nécessaire à l’examen des dossiers. Il a mis en place "une logique adoptive et non une logique humanitaire", justifie-t-il, avant d’expliquer : "l’adoption n’est pas faite pour sauver des vies mais pour construire des familles".

Le spécialiste de l’adoption rappelle en outre que Haïti fait partie des pays qui n’ont pas signé la convention de la Haye et que ces enfants sont donc à haut risque de trafic d’enfants, ce qu’on appelle le blanchiment, c’est-à-dire rendre adoptable des enfants qui ne le sont pas en payant des familles.

Pierre Lévy-Soussan rappelle en outre que, dans le cas présent, il s’agit d’adoptions simples, c’est-à-dire d’adoption alors que les parents sont connus et que les enfants ont des liens avec eux. Dans ce cas précis, "accélérer la procédure met en péril la qualité de la séparation et l’équilibre psychique de l’enfant".

Enfin, le spécialiste, devant les images d’embrassades, prévient qu’il faut pour les parents " respecter le temps de l’enfant, ne pas se précipiter sur lui". Dans l’idéal, il eut fallu que les familles passent du temps avec l’enfant sur place, avant de le ramener. Au Brésil, les parents adoptifs sont tenus de passer trois mois, au Vietnam aussi. Ici, ils auront passé quelques heures.

Source : France-Info. 22.12.2010.

 

Un conte de Noël

Ce que BK, le méchant-homme-sans-coeur n'a pas pu faire, c'est MAM, la mère Noël tombée du ciel qui le fait (dans un style quasi militaire): en deux rotations, amener en France, 318 enfants haïtiens dépourvus de passeport mais bénéficiant d'un laisser-passer consulaire exceptionnel. Quel beau cadeau de Noël avant l'heure!

Pour ceux qui seraient naïfs, Fillon et Sarkozy sont déjà en campagne électorale...

D'ici peu, on en fera un film...

Et les acteurs se bousculeront: JVM , EFA , LDH, ...

 

Rétrospectif

- Pierre Lévy-Soussan, psychiatre et...
2010-04-04 Le collectif "SOS Haïti enfants adoptés" dénonce l [...] Quand ce texte est appliqué, les Etats vérifient scrupuleusement les conditions de l’abandon, s’assurent que l’intérêt de l’enfant est vraiment la priorité [...]

- Pierre Lévy-Soussan : ”On n'adopte pas pour... 
2010-11-11 Julien Arnaud reçoit Pierre Lévy-Soussan, pédopsychiatre spécialisé dans l'adoption. Dans son dernier ouvrage, "Destins de l'adoption" aux éditions Fayard, il répond à bon nombre d'idées reçues. [...] Interview-vidéo du 2 novembre 2010.

- France. Quand l'adoption tourne à l'enfer   2010-07-13 Environ 4 000 enfants sont adoptés chaque année en France.Des milliers de belles histoi
res d'amour familial, [...] Forum de la CADCO Les enfants adoptés sont-ils plus fragiles que les autres ?Si la plupart vont bien, [...]

- Les chiffres sont secrets et tabous en France :...    
devraient être refusés » Le Dr. Pierre Lévy-Soussan est pédopsychiatre, médecin directeur Consultation filiations à Paris. [...] Les plus graves sont ceux qui se traduisent par une maltraitance, avec abandon et remise de l’enfant à l’ASE (Aide [...]

- L’adoption n’est pas une action humanitaire...   
accompagné une convoi d’enfants adoptés en provenance d’Haïti et ayant transité par la Guadeloupe. [...] Dr Pierre Lévy-Soussan psychiatre, psychanalyste Mme Sophie Marinopoulos psychologue, psychanalyste -- Témoignage du Dr Bydlowski.