Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Zingari : projet de recherche sur les troubles de l'attachement | Page d'accueil | Carnet de Voyage. Témoignage de Mee Yung. »

24/03/2011

Sans mémoire, on ne vit nulle part

patricioguzman.jpgPatricio Guzman et la mémoire chilienne dans la peau.
Prix européen du doucmentaire, "La nostalgie de la lumière" croise superbement diverses quête de vérité.

 

Fasciné depuis toujours par le passé, Patricio Guzman est persuadé que "ceux qui ont de la mémoire peuvent vivre dans le fragile présent. Ceux qui qui n'en ont pas vivent nulle part". Et d'ajouter: "Il faut observer le passé pour mieux saisir le temps présent et futur. Face à l'incertitude de l'avenir, seul le passé peut nous éclairer." 

 

Source : Le Soir

 


 

12:43 Écrit par collectif a & a dans Film & documentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us