Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/11/2011

Aider les élèves en difficulté. Troubles de l’attachement et comportement en classe

aider les eleves en difficultes.jpgComprendre et réagir efficacement aux comportements difficiles à l’école.
Parution : mars 2012.

Heather Geddes nous propose une théorie de l’attachement en lien direct avec les difficultés comportementales et scolaires de l’élève. Un ouvrage qui concerne tous les enseignants, en particulier ceux des écoles à discrimination positive ou les zones d’éducation prioritaires (ZEP). Il présente de nombreux exemples (issus de l’expérience de travail de l’auteure avec les enfants, comme enseignante et psychopédagogue), des illustrations de cas, des expériences d’enseignants ainsi que des stratégies d’intervention, adaptées à chaque style de comportement.
La capacité d’un enfant à prendre part aux apprentissages et à être complètement inséré dans la vie scolaire est fondamentalement influencée par son vécu relationnel précoce ou attachement.

Cet ouvrage situe les aspects centraux de la théorie de l’attachement dans les comportements quotidiens et les expériences d’apprentissage des enfants et de leurs enseignants.
L’auteure explore la signification de la relation entre l’élève, l’enseignant et la tâche d’apprentissage dans ce qu’elle appelle le Triangle d’Apprentissage, le reliant au développement émotionnel, au comportement et aux expériences d’attachement. Elle propose des pistes concrètes pour la pratique éducative et pour guider l’enseignant dans la compréhension des comportements des « élèves à problèmes ».

À propos de l’auteur

Le docteur Heather Geddes est psychopédagogue et a travaillé comme enseignante et thérapeute éducative dans divers lieux d’éducation, ainsi que dans des services de guidance infantile et de santé mentale pour enfants et adolescents. Elle travaille aussi en privé comme thérapeute, superviseur et formatrice, et contribue à la formation de master en psychopédagogie à la Caspari Foundation, en Grande-Bretagne.

Traduction et adaptation française

Françoise Hallet est médecin scolaire, maître-assistante à la Haute école Condorcet de la Province du Hainaut et coordinatrice de L’Envol en Belgique, centre pour l’accompagnement de la famille adoptive, en Belgique.

Source: Nos bambins.

03/05/2011

Colloque sur l’attachement et les troubles de l’attachement "Pour construire la sécurité interne : l’indispensable alliance parents/professionnels".

Logo CODE.jpgEn 2008, lors de la création de PETALES International, ses membres fondateurs, PETALES asbl et PETALES Québec, ont senti la nécessité de réunir parents, intervenants, thérapeutes et chercheurs à un grand rassemblement international sur la question de l’attachement et de ses troubles pour mettre en commun les questions de chacun et échanger sur les réponses possibles aux troubles de l’attachement.

Dix ans de rencontres, depuis la création de la première association PETALES à Namur en 2001, dix ans d’écoute des parents, des professionnels et d’observation et d’écoute des enfants ont amené PETALES à faire le constat suivant : l’essentiel pour nos enfants est la construction de leur sécurité interne et pour construire celle-ci, une alliance parents/professionnels est indispensable, cette alliance étant le premier lieu de sécurisation et de socialisation.

Le discours autour de l’attachement motive de plus en plus l’action préventive, clinique et thérapeutique. La recherche ouvre des voies précisant davantage les directions à prendre. Ce colloque est une première occasion de se rencontrer, de partager expériences, savoirs, expertises, et... divergences.

Le colloque se tiendra les vendredi 6 et samedi 7 mai 2011, en Belgique, à Charleroi (Espace Meeting Européen - CEME ASBL, Rue des Français, 147).

Accès : voir sur le site du CEME

Informations : secretariat@petalesquebec.org ou infos@petales.org

Inscription : site Internet de PETALES.

Via La CODE

21/04/2011

Ils oublient le fait que l'impact de la dépression maternelle sur le développement d'un bébé peut être très négatif.

Why Should We Worry About Maternal Depression?


It seems as if I’ve had a lot of discussions of maternal depression lately-- both the perinatal mood disorders of birth mothers and post-adoption depression. When these topics come up, there are a lot of different responses. Some deny that there could be post-adoption depression, because they’re convinced that the hormones of pregnancy cause perinatal mood disorders (although if this were the case, it’s not too clear why all women don’t have the same problems). Others feel that the women are just suffering from “buyer’s remorse” and could do perfectly well if they just pulled their socks up. Still others feel that such mood disorders are excuses given by people who don’t like the hard work of early motherhood.


Source: CHILDMYTHS.

10:00 Écrit par collectif a & a dans Opinion, Troubles DSM-IV | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us

04/04/2011

Les premiers liens parents-enfant

les premiers liens parents enfant.jpg.jpgL’idée de ce dossier présenté par la revue l'Observatoire vient d’un colloque organisé en 2009 par La Ridelle et Les Chanterelles, services agréés par l’Awiph accompagnant entre autres le placement d’enfants handicapés en famille d’accueil. “Le lien... S’en mêler sans s’emmêler” était son intitulé.

 

Les organisateurs de ce colloque avaient notamment convié le Dr Chicoine, pédopsychiatre canadien, à présenter la théorie de l’attachement et le récent éclairage qu’en donnent les neurosciences. Ils proposaient aussi aux professionnels de confronter leurs points de vue, de dénoncer leurs difficultés et leurs doutes et ainsi de dépasser les logiques de fonctionnement institutionnel (Awiph, Santé, Aide à la jeunesse, One...) dans lesquelles ils s’enferment parfois dès lors qu’ils tentent de soutenir ces liens ou d’en créer de nouveaux.

“Le lien... S’en mêler sans s’emmêler”  faisait ainsi référence à la pratique de ces professionnels dont la mission est d’intervenir (s’en mêler), pour garantir à l’enfant le meilleur développement possible, mais aussi à la difficulté de cette intervention (sans s’emmêler) car il s’agit souvent de situations familiales très complexes dans lesquelles se superposent des enjeux parfois différents portés par des intervenants multiples. Ainsi, le regard d’un professionnel travaillant dans le champ du handicap ne sera pas nécessairement le même que celui qui travaille dans le secteur de la santé ou dans celui de l’aide à la jeunesse... D’où l’importance de se rencontrer pour croiser les enjeux au-delà des cas vécus et vérifier par exemple si l’on peut se rejoindre autour de références communes.

Partant de là, L’Observatoire a embrayé avec un dossier en deux parties. La première, dans le prolongement du colloque, permet de revoir la théorie de l’attachement, sous différents angles d’approche qui tantôt la confortent, tantôt la nuancent, tantôt prennent distance. Elle pointe ainsi la tentation de confondre théorie, idéologie et idéal et les dangers d’un glissement vers un certain déterminisme. La seconde donne davantage la parole aux professionnels et relance cette invitation de dire son expérience pour permettre les échanges, les propres remises en question, le travail en réseau. Elle pointe ainsi une variation de situations où les premiers liens parents-enfant sont mis à mal, interrogés, tiraillés par des facteurs qui sont parfois à situer du côté de l’enfant, parfois à situer du côté des parents.

 

En guise d'intro

Besoins de l'enfant, disponibilité et capacités des parents: les ingrédients d'un développement suffisamment bon - R. Vander Linden  (psychologue périnatale, clinique Saint Pierre, Ottignies et Chirec, Bruxelles)


Des témoignages

• «Un parent indigne, c’est un parent qui...» - Le regard des enfants en atelier de philo -  A. MIGNON & M. OLIVIER (animatrices philo Centre d’Action Laïque
• Le lien indispensable - Regard de parents d’enfants souffrant de troubles de l’attachement -   B. NICOLAS (présidente de Pétales asbl)


Eclairages transversaux

• Sensorialité, théorie de l’attachement et neurosciences -  A. DUMONT & C. LUCASSEN. D’après les interventions de J-F. CHICOINE, pédopsychiatre canadien, au colloque «Le lien... S’en mêler sans s'emmêler!»
• Attachement et psychanalyse: divergences ou/et convergences? - M. BADER (psychiatre, psychanalyste, Université de Lausanne)
• L’attachement à l’attachement, les dangers de la séduction théorique - M. CASTELEYN (psychologue clinicien, chercheur, enseignant, Université de Liège)
• La place du père dans la vie de l’enfant -  M. DANET (psychologue) & R. MILJKOVITCH (psychologue clinicienne, Université Paris 8, IED et chercheuse Institut Mutualiste Montsouris )
• Regard sur la construction des premiers liens parents-enfant. Détours anthropologiques - E. RAZY (chargée de cours en anthropologie, Université de Liège)
• La juste distance: évolution des premiers liens entre le nourrisson et ses parents. Perspectives psychanalytiques - I. KRYMKO-BLETON (psychanalyste, professeur Université du Québec-Montréal)

 

Eclairages cliniques

• Le lien et la prématurité - M. PERIN(psychologue, Service d’Accueil Familial « Les Chanterelles », Seraing)
• Accompagner l’enfant en situation de handicap et ses parents - A.F. THIRION(psychologue), J. LANGOHR (kinésithérapeute), M. MIGNOT (coordinatrice) (Les services de l’Apem-T21, Verviers) (interview)
• Le corps comme vecteur pour installer, restaurer le lien - S. MARIN (psychomotricienne relationnelle, Centre Corolle, Louveigné)
• Le lien à l’épreuve de la maladie et de l’hospitalisation - L. PEER (psychologue, cheffe de projets de recherche, Lausanne)
• Aller à la rencontre du petit enfant en souffrance psychique. L’expérience du Gerseau - N. HUBLET(pédopsychiatre) - C. VANDER VORST(psychologue) - V. SPIELMANN (logopède) (Le Gerseau, Service de Santé Mentale « Safrans », Braine-l’Alleud) (interview)
• Le lien parent-enfant malmené par la maladie mentale - H. ALLEGAERT(médecin responsable du service Fil-à-Fil, Isosl Liège)
• L’accompagnement de (futures) mamans, mineures étrangères non accompagnées -  H. KISONDE (coordinateur section Damana, centre Fedasil, Rixensart)
• Etre parent dans un contexte de toxicomanie -  A. DELCROIX (psychologue) & A. ROBERT(coordinatrice) (Asbl Interstices CHU St Pierre, Bruxelles)
• Les enfants négligés: ils naissent, ils vivent, mais ils s’éteignent - S. LACHAUSSEE (psychologie, SOS Familles, CHC Montegnée), S. BEDNAREK(psychologue, Département de Médecine Générale, Université de Liège), G. ABSIL(historien et anthropologue, APES, Ecole de Santé Publique, Université de Liège), M. VANMEERBEEK (médecin, chargé de cours Université de Liège)
Prise en charge d'un enfant en rupture de lien. Exemple d'une approche psychomotricienne - Y. Szecel   (psychomotricien et psychodramaticien, service de pédopsychiatrie, Centre Hospitalier Régional de la Citadelle, Liège)
• Famille d’accueil... Source de ruptures et de création de liens pour l’enfant - Y. STEVENS (psychologue Kaleidos Liège, thérapeute familial, formateur dans le secteur de l’Aide à la Jeunesse)
Le soutien du lien parents-enfant en institution: l'espace-familles "René Va, Geffel" - J.M. Caby  
(directeur SASPE Reine Astrid ONE, La Hulpe)
• Le lien complexe, quand les tentatives d’aide patinent - J. CHENEAU (psychologue, thérapeute systémique, formateur à Forestière asbl Bruxelles) & Ph. DEFOSSEZ (psychologue, thérapeute systémique, La Chapelle de Bourgogne, Service résidentiel pour jeunes, Bruxelles)
Lien dans un contexte d'adoption internationale - M. Léo  (psychologue, Organisme Agréé d’Adoption Amarna, Bruxelles) (interview)
• Le lien au quotidien. Petits trucs et astuces pour favoriser l’attachement de l’enfant à son (nouveau) parent - F. HALLET (L’Envol, clinique de l’adoption, Genappe)


Source : L'observatoire, revue d'action sociale et médico-soicale


 

15:17 Écrit par collectif a & a dans Colloque, Livre - Revue, Troubles DSM-IV | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us

15/03/2011

Zingari : projet de recherche sur les troubles de l'attachement

Zingari est un projet de recherche et de clinique portant sur les troubles de l’attachement.
Le Collège Marc-Aurèle en Belgique, composant du projet Zingari, intègre une école et un internat. C’est un des premiers centres en Europe qui propose un hébergement et un traitement spécifiques pour les enfants souffrants de troubles de l’attachement.
Séquoia est le nom de l’entité juridique


Les symptômes de l’enfant


Plusieurs sont associés, parmi les plus courants, citons :
- violences verbales et physiques à l’égard des parents principalement;
- cruauté envers des animaux ou d’autres enfants;
- auto-agressions, destructions;
- comportements anormaux face à la nourriture;
- refus de contacts visuels;
- relations superficielles;
- manipulation;
- problèmes de vol et de mensonge;
- expressions disproportionnées des sentiments ou états.

 

Dans la tête de l’enfant


« J’ai peur. Quelle est cette personne qui veut me donner de l’amour ? Je n’ai rien demandé. D’abord c’est quoi l’amour ? Je veux être maître de mes choix. Je n’ai peur de rien sauf d’une relation envahissante. Si cette relation peut être bonne pour moi, je sais aussi qu’elle peut être dangereuse pour ma survie. C’est beaucoup trop pour moi. Comment faire pour éloigner ces gens qui veulent me prendre ma liberté puis risqueront encore de me laisser tomber malgré qu’ils me disent le contraire ? Quand ce calvaire va-t-il prendre fin ? »


Dans la tête du parent


« J’ai peur. Toute sa violence a jailli comme un geyser. Je ne comprends pas. J’ai tant d’amour à donner à mon enfant. Pourquoi me montre-t-il autant d’agressivité ? Je suis prêt à tous les sacrifices pour lui. J’ai tout essayé. Il a même porté plainte pour maltraitance. Plus on s’acharne à l’aimer plus il nous rejette. Tout ce que je fais est mal interprété. Quand je me confie autour de moi, les gens ne se rendent pas compte à quel point l’enfant nous en veut. Des professionnels ont même voulu me retirer la responsabilité parentale. Je l’aime mais j’ai compris que cet amour était dangereux pour lui. C’est un enfer. Comment s’en sortir ? »


Dans la tête des amis, de la famille


« Cet enfant est beaucoup trop difficile, insupportable, invivable, parce que les parents sont trop laxistes ou rigides. Nous avons dû prendre de la distance pour nous protéger. Nous ne sommes pas d’accord avec les concepts éducatifs des parents. Leur enfant martyrise les nôtres. Cet enfant est dangereux. Mais il n’en peut rien, il a connu des choses difficiles. Il ne faut pas poser d’interdits à ce pauvre enfant. »


Ou…

 
« Cet enfant est charmant. Qu’ont-ils tant à lui reprocher ? Il est obéissant. Les parents exagèrent certainement ce qu’ils racontent. Ce n’est pas possible. Pourquoi serait-il infernal en famille ? N’est-ce pas parce qu’ils ne le comprennent pas ? »


Dans la tête des professionnels


« Pour que les enfants montrent des comportements aussi inadéquats et violents, c’est que les parents ne savent pas s’y prendre. Peut-être sont-ils incapables de faire le deuil de l’enfant idéal ? Peut-être y a-t-il maltraitance car hors de la famille, il est plus sociable ! La thérapie proposée ne donne aucun résultat. Veulent-ils vraiment changer ? »


Pour en savoir plus consulter Le Nidoux

 

 

14:43 Écrit par collectif a & a dans Troubles DSM-IV | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : trouble de l'attachement | |  del.icio.us

01/01/2011

La Troupe du Possible présente "DSM IV: Normopathie d'une société bien rangée"

 

dsm4 normopathie d une societe bien rangee.jpg"Un lieu, des gens qui se croisent, se heurtent, s'aiment, se détestent, s'ignorent. Où sont-ils? S'agit-il d'une gare ou peut-être d'une salle des pas (non) perdus? Qui sont ces gens qui semblent avoir été délavés par une norme de plus en plus uniformisante et invalidante. Pourtant, les élans extravagants et salvateurs de la créativité viendront en libérer plus d'un... Quand sommes-nous normaux et où?"

 

Suite au succès de son spectacle au théâche du Poche à Bruxelles en juin dernier,  la TROUPE DU POSSIBLE à le plaisir de vous inviter à la reprise de ce moment fort !

Rendez-vous donc les 14 et 15 janvier 2011 à 20h30 à L'Espace Magh à Bruxelles pour un "DSM IV: NORMOPATHIE D'UNE SOCIETE BIEN RANGEE" plus époustouflant et interpellant que jamais. 

 

Un spectacle de Farid Ousamgane, metteur en scène assisté d'Emilie Bergiliez. Avec tous les acteurs de la troupe du Possible. Collaboration artistique de Roland Manhauden et Sam Touzani. Scénographie : Déborah André et Elisabeth Bosquet. Chansons : Albian de Saint Moulin accompagné à l'accordéon par Claudy Frédéric. Affiches : Aline Rigaux et Farid Ousamgane. Projet soutenu par la Fondation Benoît. 

 

Source : Psytoyens.

 

18:05 Écrit par collectif a & a dans Troubles DSM-IV | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us

08/11/2010

Formation sur les troubles de l'attachement

Encore peu diffusée en Europe, la théorie de l'attachement nous éclairera de façon féconde sur les rapports «enfant-parent » et sur les conséquences de la nature du lien sur le développement psychologique de l'enfant. La formation sur la théorie de l'attachement nous donnera également de précieuses indications sur ses implications dans le cadre de la maltraitance et de la négligence infantile, de l'adoption, du placement en institution, ainsi que des conseils pratiques dans le cadre de la relation en général, de l'éducation et de la position thérapeutique. Cette grille de lecture complémentaire est un outil supplémentaire dans notre pratique professionnelle pour nous permettre de mieux comprendre et donc de mieux intervenir.

 

Public

Tout intervenant dans le cadre de la petite enfance, de l'adolescence, de l'aide à la jeunesse en milieu ouvert ou fermé ou encore toute personne intéressée par cette thématique (psychologues, psychothérapeutes, assistants sociaux, éducateurs, gardiennes ONE, TMS,…).

Le groupe sera composé de 10 à 18 participants.

 

Formateurs

Dr Françoise HALLET, médecin scolaire, coordinatrice de la clinique de l'adoption « L'Envol ».
Andréa AGOSTA, psychothérapeute en thérapie brève.

 

Dates

Les jeudi 20 et vendredi 21 janvier 2011, de 9h30 à 16h30

Coût : 140 €

Inscription :  info@rvdconsultance.be

 

Source : Andrea Agosta - Thérapie brève 

 

 

08:54 Écrit par collectif a & a dans Avis d'expert, Troubles DSM-IV | Lien permanent | Commentaires (6) | |  del.icio.us