Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/01/2012

Stabilité pour les adoptions interne en Belgique francophone. A l'échelle mondiale, l'adoption internationale connaît bien une baisse.

L'Autorité centrale de l'adoption de la Fédération Wallonie-Bruxelles a recensé l'an dernier 218 adoptions nationales et internationales encadrées par des organismes agréés. Un chiffre stable par rapport aux 221 enregistrées en 2010.
 
Les principaux pays d'origine des enfants adoptés par des familles francophones sont la Belgique, l'Ethiopie, le Maroc et la Colombie.
"La tendance chez nous pour ces trois dernières années est à la stabilité", commente Didier Dehou, directeur de l'adoption à l'Autorité centrale communautaire. "Il y a bel et bien eu une baisse enregistrée vers 2006 avec un net ralentissement des adoptions internationales d'enfants chinois", poursuit-il.
 
Si 140 adoptions en Belgique concernaient des enfants chinois en 2005, ils n'étaient plus que 17 en 2011. "Mais ce recul a été comblé par l'émergence de nouveaux pays dans l'ouest de l'Afrique", ajoute M. Dehou.
 
A l'échelle mondiale, le phénomène de l'adoption internationale connaît toutefois bien une légère baisse, selon lui. "L'ensemble de l'Asie, Chine, Thaïlande, Inde en tête, est en recul notamment parce que les conditions socio-économiques se sont considérablement améliorées dans ces pays. Il y a moins d'abandons d'enfants et l'adoption nationale est plus importante dans ces pays", explique-t-il.
 
Enfin, le directeur précise que les données de l'Autorité centrale reflètent la "réalité d'un enfant qui arrive dans une famille adoptive".
 
Les chiffres publiés par les autorités fédérales reprenant "l'acte administratif" en tant que tel, ils peuvent différer de ceux présentés par la Fédération Wallonie-Bruxelles.  (afp/dl)


Source : 7 sur 7, RTL.

De moins en moins d'enfants étrangers adoptés en France

L’adoption internationale ne retrouvera probablement jamais le niveau du début des années 2000 – et c’est une bonne nouvelle pour les enfants pour lesquels des solutions locales sont trouvées.

Source : 20minutes

adoption en baisse en france.jpg

02/12/2011

Adoption Ban on Prem Nivasa in Sri Lanka

prem nivasa orphanage moratuwa sri lanka.jpgA court in Sri Lanka has issued a ban on 'Prem Nivasa' Missionaries of Charity convent, Moratuwa preventing it giving children to foreigners for adoption.


 
The Colombo Magistrate Court issued the ban on the request of the National Child Protection Authority (NCPA) of Sri Lanka.

The NCPA told the court that there had been a large number of child adoptions to foreigners by the Prem Nivasa orphanage over the past five years which have to be investigated.

Investigation

The court ordered the Mount Lavinia and Panadura district courts to investigate and report on these adoptions taken place at the orphanage.

Police raided the convent last week and arrested Sister Mary Eliza, superior nun of the Missionaries of Charity convent on suspicion of her involvement in child-trafficking.

She was given bail on Monday

The police raid came after a report from the NCPA that claimed Sister Eliza was suspected of selling children under her care and other related abuses.

Church denies

But the Archdiocese of Colombo has categorically denied this; its website says money has never been exchanged for children. There are no charges in connection with this allegation.

A church statement said: "We never involve in selling these precious lives of the children and never take money for our work."

The church also accused the media of trying to stoke public anger over the issue.


Source : BBC | 30.11.2011

 

Sri Lanka : Pourquoi les mères célibataires se réfugient-elles à Prem Nivasa ?
L'affaire de l'orphelinat des Soeurs de Mère Teresa oppose l'Eglise au gouvernement.
Cette dépêche d’Eglises d’Asie, l’agence des Missions étrangères de Paris, analyse en profondeur l’origine de ces situations dramatiques.
Zenit | 13.12.2011

L’Église catholique sri-lankaise boycotte le gouvernement!
Voice of Ceylan | 10.12.2011

Sri Lanka : Arrestation d'une Missionnaire de la Charité
Une dénonciation anonyme pour « trafic denfants »
Zenit, le monde vu de Rome | 30.11.2011




17:09 Écrit par collectif a & a dans Adoption internationale, Opinion | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : enquête judiciaire | |  del.icio.us

21/04/2011

Ils oublient le fait que l'impact de la dépression maternelle sur le développement d'un bébé peut être très négatif.

Why Should We Worry About Maternal Depression?


It seems as if I’ve had a lot of discussions of maternal depression lately-- both the perinatal mood disorders of birth mothers and post-adoption depression. When these topics come up, there are a lot of different responses. Some deny that there could be post-adoption depression, because they’re convinced that the hormones of pregnancy cause perinatal mood disorders (although if this were the case, it’s not too clear why all women don’t have the same problems). Others feel that the women are just suffering from “buyer’s remorse” and could do perfectly well if they just pulled their socks up. Still others feel that such mood disorders are excuses given by people who don’t like the hard work of early motherhood.


Source: CHILDMYTHS.

10:00 Écrit par collectif a & a dans Opinion, Troubles DSM-IV | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us

09/02/2011

Un peuple qui prend ses enfants par la main est un peuple qui vivra longtemps

 

Extrait du film documentaire L'Enfant et la pirogue
[Alain Gilot]

 

10:19 Écrit par collectif a & a dans Droits de l'enfant, Film, Opinion | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us

06/02/2011

Les mères de naissance / les premières mères ont-elles le droit de rechercher (leurs enfants) ?

Logo Birthmother First Mother.jpgDo birth mothers/first mothers have the right to search?


Should first/birth mothers search for the children they gave up for adoption? Or should I say: Surrendered to forces greater than one's ability to resist--maybe we should start substituting that every time someone uses the damn phrase "made an adoption plan."

But the question remains: Do first mothers, or birth mothers, or whatever we are called have the "right" to search for our children?

Yes. We have the right to know our own children. We have the innate right to know what happened to them after they were surrendered to adoption. Neither law, nor custom, can violate this sacred bond, despite law and custom. The right remains.


Read more

 

Mères d’origine, les oubliées de l’adoption internationale

L'éditorial du bulletin mensuel n° 9/2010 du Service Social International (SSI/CIR) offre une place spéciale aux mères d’origine, en se penchant sur leur vécu difficile et en ouvrant la réflexion sur le chemin qui reste à parcourir pour leur offrir un accompagnement de qualité.

 

 

04/02/2011

Description du Syndrome Adoptif Génétique (SAG)

Logo Angry Adoptive Mom Adoption Gene.jpgThe adoption gene

 

I don’t know about you all, but I’m reaching a point of complete and utter frustration with certain segments of the adoptive parent community.

I mean, how many times do you have to explain the pain that thousands of living, breathing people have experienced because of adoption to get that it isn’t all about you? How many times do your stereotypes about “birth mothers” and “angry adoptees” have to be dismantled before you get that adoption stereotyping is wrong?

And how many times do you have to be told that the very real love you feel for your child isn’t proof that adoption is all good?

Maybe I’ve just lived too long or something, but I getting to a point at which I think it’s fruitless to even try to influence some APs out there. Between the religious zealots and the organized extremists, we - especially the adoptees - who are calling for something as unimpeachably logical and legally just as an adopted person’s right to access their original birth certificate are simply lost in the cacophony of pro-adoption rhetoric, or as Joy called called it, the “Hollywood informercials on adoption.”

Read more

15:06 Écrit par collectif a & a dans Opinion, Point de vue | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us

25/10/2010

Adoptés en Colère

De Wereld is van Iedereen.jpgTraduction non-officielle de l'article "Boze geadopteerden" paru sur le blog "De wereld is van iedereen"


Parmi les parents adoptifs, il y a parfois du sarcasme à propos des adoptés militants, tels que par exemple les membres dirigeants de United Adoptees International (UAI). Ils seraient en colère et considérés comme des personnes frustrées traînant toute la misère à propos de leur statut adoptif. Cette qualification me mets moi aussi en colère. Il tue le point de vue, la vision de leurs messages: il y a beaucoup d'erreur et de malheur dans l’adoption internationale et pour de nombreux adoptés l'adoption n'est pas apparue comme la bonne solution. Le moins que l'on puisse faire en tant que parent adoptif (prospectif) est de les écouter.

 

Margie, une mère de deux Coréens, a commencé récemment un blog sur l'adoption. En solidarité avec les adoptes "colériques" le blog s’appelle Angry Adoptive Mom (Maman Adoptive en Colère). De belles et courtes contributions sont écrites avec une certaine auto-dérision, ce qui est hélas plutôt rare dans le petit monde de l’adoption. Mais parfois aussi avec colère. Et cela est nécessaire aussi.