Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/07/2007

Pour protéger l’environnement, limiter les naissances

b64c4c14520b7fce7d40a7b295bd0464.jpgSelon un rapport de l’Optimum Population Trust [OPT], organe britannique de contrôle de la population, les gouvernements devraient être obligés de mettre en place une politique de limitation des naissances.

 

Auteur du rapport baptisé Youthquake, le professeur John Guillebaud, du planning familial, propose notamment que le gouvernement britannique, relayé par les écoles, les médias et les groupes pour l’environnement, limite à deux le nombre d’enfants autorisé par ménage.

 

Pour le professeur Guillebaud, une telle mesure ferait de la Grande-Bretagne un leader dans le combat en faveur de l’environnement en ayant moins d’enfants, en devenant ainsi un exemple pour le monde. Selon l’OPT, il n’est en effet plus "responsable" vis-à-vis de l’environnement de donner naissance à trois, quatre ou davantage d’enfants.

 


Le rapport : Youthquake. Population, fertility and environment in the 21st century

Source : Gène éthique

16:05 Écrit par collectif a & a dans Planning familial | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rapport, recherche, population | |  del.icio.us