Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/01/2010

L'adoption n'est pas de l'aide humanitaire. Opération "Baby Lift" à Haiti.

Via United Adoptees International - News.

Logo-UAI-News.jpg

 

THE NETHERLANDS, Amsterdam, January 18, 2010 - Following the humanitarian disaster in Haiti, humanitarian aid is on its way, but also; expedited adoptions, possible abduction of children and forced relinquishment for intercountry adoptions to the West. The removal of children in times of disasters and wars under the guise of adoption, according to the vision of United Adoptees International (UAI), is not the right form of humanitarian aid. Concerning Haiti, the reaction of the Dutch government is an irresponsible response to the situation in Haiti where currently monitoring and surveillance cannot even be maintained. However, the Dutch government has decided that adoption will be the first priority and already agreed to 110 adoptions from Haiti. Of these,  56 adoptions were approved by the Ministry of Justice in an accelerated manner, arguing that these were already in the 'pipeline'. Due to this, the Nederlandse Adoptie Stichting (NAS) and the largest Dutch agency Wereldkinderen, under pressure from prospective adoptive parents, took their chance to put pressure to get even more (risky) adoptions from Haiti.

Adoption is a last resort, not first aid

Lire la suite sur UAI.

 

- Newslist Haïti & Adoption Radio & TV
Via United Adoptees International - News.

 

- Tremblement de terre à Haïti. Appel: fausses déclarations frauduleuses sur "un million d'orphelins"
See Haiti Earthquake Orphan Appeal and Sponsor an Earthquake Orphan
Claims of a million earthquake orphans are clearly false and those making them are being irresponsible.
SOS Children's Villages. 19.01.2010



- Adoptants veulent se montrer commes des victimes d'Haïti. Les enfantillages d'adoptants irritent les Adoptés.
Adopters want themself to be shown as victims of Haiti. Childish behaviour of adopters irritate Adoptees.
Lire la suite.

 

- «L’adoption ne doit pas être une réponse à la catastrophe»
Paris et La Haye accélèrent les procédures alors que les ONG appellent à éviter toute «précipitation». Directeur du Centre international de référence pour les droits de l’enfant privé de famille (SSI/CIR), Hervé Boéchat revient sur la problématique de l’adoption internationale
Le Temps. 3 pages. 19.01.2010. 18h27.

 

- L'Unicef appelle à «ne pas se précipiter» pour l'adoption d'enfants haïtiens
L'Unicef a appelé lundi à éviter toute «précipitation» concernant les adoptions d'enfants haïtiens par des familles françaises et a évalué à «environ deux millions» le nombre d'enfants touchés, directement ou indirectement, par le séisme. Le gouvernement français a été interpellé par des familles adoptantes qui veulent une accélération des procédures afin d'épargner aux enfants en cours d'adoption les souffrances consécutives au séisme dévastateur de mardi dernier.
«La position de l'Unicef, c'est de dire +pas de précipitation+ : on est dans une phase de réponse à une urgence qui est absolument catastrophique et qui a déstabilisé, destructuré toutes les autorités du pays», a expliqué sa porte-parole Bénédicte Jeannerod sur France Info. «Prenons le temps - même si c'est extrêmement difficile pour les familles qui sont en attente - d'avoir une meilleure vision de ce qui se passe pour ces enfants là-bas», a ajouté Mme Jeannerod, appelant à «ne pas agir dans la précipitation car ce serait absolument catastrophique» s'il y avait des «confusions» sur l'identité des petits.
Quant aux enfants qui ont perdu leurs parents dans le séisme, «ils ne sont pas forcément adoptables», a prévenu Mme Jeannerod.
Ouest-France.fr 18.01.2010


- Tremblement de terre à Haïti. Dossier adoption internationale.
Service Social International (SSI). Centre International de Référence pour les droits de l'enfant privé de famille (CIR).
Lire la suite.

- UNICEF. Rapport 2005 sur "L’adoption internationale en Haiti"
Executive Summary (informal translation)
The presented analysis concerns intercountry aodption in Haiti and contains concrete recommendations that could help to improve the situation. Lire la suite.

 

- Trop tôt pour commencer à adopter des enfants haïtiens
Guardian UK Article - Too early to begin adopting Haitian children
Too early to begin adopting Haitian children, would-be parents told
Children's groups in the US have warned that mass adoptions could open the door to 'fraud, abuse and trafficking.
Lire la suite.

- Le Gouvernement hollandais accepte des dessous de table pour obtenir des enfants haïtiens.
Dutch Government accept bribes to get Haitian Children.
Euphemistic word use to cover Payments.
Lire la suite.

 

- Haïti. Attention aux enlèvements d'enfants, dit l'ONU.
Le comité des droits de l'enfant des Nations unies a mis en garde lundi contre les enlèvements d'enfants sous couvert d'adoption en Haïti, se déclarant «alarmé» de la situation dans ce pays dont près de la moitié de la population est mineure.
Le comité, «alarmé par les récentes informations faisant état de pillages et de violences», a réclamé dans un communiqué «des mesures efficaces pour protéger les enfants contre toutes les formes de violence et d'exploitation, y compris la violence sexuelle et les enlèvements sous couvert d'adoption». Le comité, qui est actuellement réuni à Genève, s'est également dit «préoccupé par les milliers d'enfants séparés de leurs familles». «Un nombre important d'enfants ont été blessés et ont un besoin urgent de soins médicaux», a-t-il souligné.
Pendant les distributions alimentaires, il faut «veiller à ce que la nourriture parvienne aux plus démunis, et pas seulement à ceux qui sont les mieux placés pour la recevoir, c'est-à-dire le plus souvent les adultes», insiste par ailleurs le comité.
Agence France-Presse


-  Terre des Hommes: Dangers d'enlèvements d'enfants à Haïti.
Kinderen in Haïti dreigen nu een makkelijke prooi voor ontvoerders te worden, zo waarschuwt Terre des Hommes.
De hulporganisatie Terre des Hommes heeft in het West-Duitse Osnabrück gewaarschuwd voor het gevaar dat ontvoerders van kinderen vat krijgen op kinderen in het rampgebied in Haïti.
Lire la suite sur Trouw.

 

15:11 Écrit par collectif a & a dans Adoption internationale | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : haïti, humanitaire | |  del.icio.us

21/01/2009

PC2R pour faciliter l'adoption internationale.

Peace Corps Rama.jpgDes volontaires de l'adoption internationale, le réseau de "Peace Corps à la française" créé par Rama Yade, secrétaire d'Etat chargée des affaires étrangères, vont être mis en place progressivement dans tous les pays d'adoption pour aider les familles.

 

Ces «volontaires», principalement des jeunes femmes, dépendent du Quai d'Orsay et sont censées faciliter l'adoption par les familles françaises en faisant le lien avec les autorités locales. Elles seront une petite dizaine à partir dans le courant du mois de février 2009.

Elles auront de muliples tâches à remplir :

1. "sortir de l'orphelinat" est un objectif prioritaire pour Rama Yade : nécessité de sortir les enfants le plus rapidement possible des institutions en s'appuyant soit sur les ONG locales soit sur les associations internationales actives sur le terrain;
2. soutenir les projets d'adoption internationale et les conventions relatives à la protection internationale des enfants;
3. être des interlocutrices, des opératrices en adoption internationale présentes sur le terrain;
4. faciliter les démarches des Français adoptant à l'étranger: entrer en contact avec les structures locales, les orphelinats, les familles biologiques; aider à déclarer les enfants "adoptables";
5. débloqué les dossiers adoption en attente;
6. contrôler d'éventuelle dérive;
7. traquer les situations irrégulières

A cette liste, il serait utile d'ajouter la tâche suivante :
8. Pour les personnes adoptées qui le souhaitent, être des facilitateurs dans la recherche de leurs origines.

 

Un fonds de coopération humanitaire - doté de 3 millions d'euros - a également été créé pour développer l'aide aux orphelinats dans les pays d'adoption.

 

Cette "mission d'accompagnatrice-aidante-contrôleuse" n'est certainement pas à la portée de tout le monde, d'autant plus que "pour mieux adopter, nous devons aider les pays à avoir moins besoin d'adoption" et que "l'adoption est l'ultime recours pour les enfants orphelins ou abandonnés. Avant cela, il faut tout faire pour qu'ils retrouvent une vie familiale dans leur pays". Extraits d'un entretien avec Aujourd'hui/Le Parisien. (19.01.2009)

 

Sur le même sujet

- Peace Corps or adoption army? 28.07.2008

17/12/2008

Arche de Zoé : le retour d’Eric Breteau sur le web

Eric Breteau Arche de Zoe.jpgC'est une information France Info : Le président de l'Arche de Zoé relance aujourd'hui le site de l'association qui voulait sauver des orphelins du Darfour... et cherche à régler des comptes.


Installé en Provence, libre mais placé sous contrôle judiciaire dans l'attente de la fin de plusieurs procédures, Eric Breteau compte sur Internet pour mettre fin à ce qu'il estime avoir été "une vaste campagne de désinformation".


Il a donc compilé des vidéos sur son site, "pour qu'éclate la vérité" à travers ce qu'il appelle un "livre multimédia". Problème : ces vidéos sont issues de quelque 18 heures de "rushes" tournés par Marie-Agnès Pelleran, qui a suivi l'affaire depuis le début. Et la journaliste de France 3, par ailleurs membre de l'association, n'a jamais donné d'autorisation à Eric Breteau pour utiliser ce travail...

 

L’arche de Zoé (voir l'affaire ADZ) refait parler d’elle avec un nouveau site internet qu’Eric Breteau fondateur de cette association humanitaire préfère appeler livre multimédia. Raconter, expliquer, justifier et parfois régler des comptes avec les médias, c’est l’objectif d’Eric Breteau qui revient sur les raisons de l’opération Darfour.

Un an après l’opération manquée Eric Breteau conteste les accusations d’amateurisme portées contre son association. Il pose aussi des questions : que sont devenus les 103 enfants qui devaient être accueillis en France, que se passe-t-il au Darfour aujourd’hui ? Pourquoi tant d’acharnement à discréditer ce que certains ont appelé « l’Arche des zozos ».

A ces questions, Breteau et son équipe répondent en construisant leur livre multimédia comme "un thriller humanitaire". Le Darfour, l’Opération Children Rescue, l’affaire tchadienne, la dérive des médias…en sont les têtes de chapitre. Mais ce qui d’abord intéresse, c’est la somme de photos et de vidéos inédites. Tournées pour certaines par une journaliste de France 3, ces images que la chaîne n’a pour la plupart jamais diffusées permettent de se faire une idée de l’état d’esprit et du dispositif humanitaire mobilisé par l’arche de Zoé à l’époque des faits. Breteau y développe sa vision du Darfour.

On découvre aussi sur le site la fiche individuelle détaillée des 103 enfants qu’Eric Breteau et son équipe voulait faire accueillir en France. Hissein, Djamos, Atom, autant d’enfants présentés au départ comme orphelins et qui selon Breteau ont soudainement retrouvé leurs parents quand le scandale a éclaté.

Le site est aussi une réponse aux « médiamensonges » selon l’expression de Breteau, ces médias qu’il accuse d’avoir participé à une manipulation de l’opinion oubliant qu’à son retour en France il en a parfaitement joué pour faire valoir sa part de vérité. Ici pas d’autocritique ou de regrets. Eric Breteau explique qu’il a d’abord ouvert ces pages à destination des familles qui lui ont fait confiance. Et lorsqu’on lui demande si cette nouvelle version du site est un point final ou un point de départ, il reste évasif, comme s’il n’avait jamais renoncé à repartir, au Darfour ou ailleurs.


Source: L’arche de Zoé surfe sur le web... David Abiker. France Info.


-  Arche de Zoé: "Eric Breteau est un adepte de la théorie du complot"

Marie-Agnès Peleran est l'une des trois journalistes qui ont suivi L'Arche de Zoé lors de la tentative malheureuse de ramener en France des "enfants du Darfour". Eric Breteau, président de l'association, la prend nommément à partie sur son site Internet, rouvert ce mercredi, lui reprochant d'avoir menti lors de la diffusion de son reportage sur France 3, dans lequel elle exprime les doutes qu'elle a pu avoir pendant l'opération. Jointe par LEXPRESS.FR, elle réagit contre ce qu'elle qualifie de "manipulation".

28/10/2008

Les voyous de l'Arche de Zoé. Enquête sur un kidnapping d'enfants.

voyous-ADZ.jpgLe 25 octobre 2007 à Abéché, au Tchad, les membres de Children Rescue-Arche de Zoé sont arrêtés avec leurs chefs Eric Breteau et Emilie Lelouch, leur pilote belge, l'ensemble de l'équipage et trois journalistes. Ils étaient sur le point de faire embarquer dans un Boeing 757, 103 enfants tchadiens vers la France, pour les placer en famille d'accueil.

 

En quelques jours, des personnalités françaises prennent la défense de ces "bienfaiteurs de l'Afrique" puis s'indignent de leur incarcération malgré le flagrant délit d'enlèvement de mineurs.

 

Qui sont réellement ces individus condamnés à huit ans de travaux forcés puis étrangement grâciés ? Comment ont-ils monté leur opération et de quels moyens disposaient-ils ?

 

S'appuyant sur des documents confidentiels, les dépositions des témoins et les pièces du procès, le journaliste d'investigation Charles Onana, en collaboration avec le député tchadien Ngarléjy Yorongar, révèle comment au nom du "génocide", la propagande contre le terrorisme se mêle à la guerre du pétrole et aux escrocs de l'humanitaire.

 

Source : DirectAbidjan.

- Présentation de l'éditeur

A partir d'un mensonge sur le génocide au Darfour défendu par Georges Bush aux Etats-Unis et Bernard Kouchner en France, des Français, membres d'une fausse association dénommée Children Rescue enlèvent 103 enfants au Tchad en prétextant sauver des orphelins du Darfour. S'appuyant sur des documents confidentiels, les dépositions des témoins et les pièces du procès, le journaliste d'investigation Charles Onana révèle comment au nom du génocide, la propagande contre le terrorisme se mêle à la guerre du pétrole et aux escrocs de l'humanitaire.

 

- Biographie de l'auteur

 Charles Onana est journaliste d'investigation, auteur de plusieurs ouvrages de référence sur la participation des tirailleurs africains à la seconde guerre mondiale et sur la géopolitique des Grands Lacs africains. Il est également l'auteur de plusieurs biographie : Bokassa, ascension et chute d'un empereur; Joséphine Baker contre Hitler; René Maran, le premier Goncourt noir.

 

- Le scandale de l'Arche de Zoé

Reportage vidéo avec transcription. Francopolis.

 

12/08/2008

Les Peace Corps pour faciliter l'adoption internationale sont en formation.

Peace Corps pour Adoption Internationale en Formation.jpgAprès une formation au centre international de séjour de Reims, vingt-deux volontaires vont partir en mission internationale. Comme Clémence, qui rejoindra le Cambodge dans le cadre du programme d'adoption, lancé par Rama Yade.

 

Vingt-deux stagiaires de l'association française des volontaires du progrès (AFVP) sont venus de toute la France, de Belgique et du Burkina, pour une formation au centre international de séjour, à Reims. Dans un mois, ils seront en mission de solidarité internationale pour deux ans en Afrique, en Amérique du sud ou en Asie du sud-est. Ils travailleront avec les communautés villageoises pour les aider à renforcer leurs compétences locales.

 

 « Durant ce stage, nous travaillons avec les futurs volontaires sur leurs motivations, leur engagement. Nous les aidons aussi à préparer aux mieux leur mission », explique Béatrice Christiny, responsable de la formation et de l'accompagnement des volontaires de l'AFVP.


« Nous aidons les volontaires à s'armer d'outils pour leur mission, pour qu'ils partent en connaissance de cause, indique Kadiata Thiam, chargée d'accompagnement, venue de Mauritanie. Nous leur livrons des témoignages de volontaires que nous avons rencontrés sur le terrain. Nous les informons aussi sur le regard des populations locales à leur égard. Nous avons souvent des retours de stagiaires positifs. »


Parmi les volontaires, Clémence Fournier, 25 ans, attire l'attention : elle sera l'une des premières volontaires à partir au Cambodge, le 22 août 2008 dans le cadre du programme pour l'adoption internationale, initié par Rama Yade.


 « Trente volontaires de l'AFVP partent pour ce programme. L'objectif est de travailler sur la protection infantile dans les pays du Sud, d'identifier sur place les orphelinats, et de soutenir les dossiers d'adoption internationale », rappelle Béatrice Christiny.


À 25 ans, Clémence Fournier a déjà été volontaire au Cambodge pour six mois où elle a rencontré Rama Yade, en Inde et au Madagascar pour diverses missions avec les enfants.
« Ce stage est l'occasion d'échanger avec d'autres volontaires. Même si les projets sont différents, nous avons un même engagement, un même dynamisme et un même état d'esprit », affirme-t-elle, précisant que le stage lui permet également de savoir comment se positionner par rapport aux jeux des acteurs. « Il faut être sur le terrain pour faire des choses et sortir les enfants des institutions », ajoute-t-elle.

Eric Walter, conseiller auprès du secrétaire d'État en charge des Affaires étrangères et des Droits de l'Homme et membre du cabinet de Rama Yade, était présent lors du stage de préparation pour connaître les motivations des volontaires et discuter du projet d'adoption internationale.

Émilie Lapointe, originaire de Marseille, partira, elle, en Égypte. Elle apprécie l'échange de vécu lors du stage et la mise en commun des différents projets. « Nous préparons notre mission sur le terrain. »
Avant de partir dans les pays du Sud, d'ici à un mois, les volontaires profitent également du stage pour régler les derniers détails d'ordre administratif.

 

Source : Union.

 

Repères

- PC2R pour faciliter l'adoption internationale.

-
Peace Corps or adoption army?

28/07/2008

Peace Corps or adoption army?

[Via Pound Pup Legacy - Niels]PoundPupLegacyNiels.jpg

In an interview with Le Parisien, The French Secretary of State in charge of foreign affairs and human rights, Rama Yade, has announced she is creating some sort of Peace Corps for international adoption.

Each year we adopt in France 3 000 to 4 000 children, but painfully. Between 2006 and 2007, we recorded a decline of over 20% of international adoption in France for example while in Italy it increased by 9%.



So in order stay competitive with the Italians, who obviously manage to do better in recruiting children for international adoption, the French will now train an army of young volunteers to facilitate adoption by French families. The younsters will be will be sent out to several third world countries, to begin with Cambodia, followed by four other countries in October and the remaining 74 countries in 2009 and onwards. They will stay on site for two years.



The project will be funded both by the Ministry of Foreign Affairs and European by private companies.



The interview appeared in an article called: Des Peace Corps à la française afin d’aider les familles, which roughly translates to: French Peace Corps to help the families. It is clear the French are most of all interested in their claims for children, not so much in the interest of the children involved. France, now preceding the Council of the European Union, is expected to push forward new European legislation to expedite international adoption. The push for faster and more adoptions is supported by Italy, that like France is facing a growing demand for children.



According to another article in Le Parisien, French celebrities Gerard Depardieu and Johnny Hallyday support the project. With that support Hallyday, who together with his wife, Laetitia, already adopted a girl from Vietnam, will soon see his family extended, The girl had demanded a brotther.

* * *

 

->  The Gallic Peace Corps in the footstep of Zoe's Ark?

The Gallic peace corps are indeed in the footsteps of Zoe's Arc. Gap year students have no qualifications in childcare and no comprehension of the foreign countries they visit, let alone any understanding of the countries culture.
If we take the Romanian case for instance we see here every year many gap year students who can only speak their native language and are in the main unable to commnicate in effective terms with locals let alone even think of addressing problems that may arise without an interpreter to help them.
This too will be the case with most gap year students all over the World and though they do good work the fact remains that they do not understand intercountry adoptions, not the host countries childcare systems, let alone any form of child protection and I would suggest that like Zoe's Arc this scheme to use these students to find Orphan children is a very dangerous move and shows no respects for the Rights of the child.
Again we see the needs of wanting adults being placed by a nation- France before that of the child.
Brian Douglas.

 

->  Gap year students seek orphan kids for France !


There can be no doubt that Gap year students do a great job in many areas of volunteering including in the exchange of cultural and educational ideas which benefits both parties, however when it comes to seeking orphans for inter country adoption for French couples, then clearly one has to question the morality of such a project for gap year students who have no comprehension in reality of such subjects as Orphans and no qualifications to decide on such cases.

... ...

Mrs Yade like many others is looking to the needs of adults rather than the needs of the child and her only wish is to provide for the couples that can’t have children in France.
Mrs Yade would do well to realize that many countries now have either banned or reduced inter country adoptions as these kind of adoptions have proved not to be in the child’s best interest.

If the child’s best interest is to be put first then any child adopted can only benefit fully if adopted nationally in its own country were its birth culture remains.
Clearly this project designed for Gap year Students is just another case of filling quotas for foreign couples at a hefty price, rather than solving children’s real needs.
All Children Have Rights - Brian Douglas.


->  The french are jalous of the American Adoption Industry.

This is just sickening. Really sickening. You have to read it to believe it. They are going back into Cambodia. Its not just Americans who have this disease.
Adoption and its Triad.

 

->  Gap-year mission to find baby orphans for France.

From building homes in shanty towns to helping to save rainforests, travelling to exotic locations for well-meaning projects has long been a gap-year rite of passage for many a 19-year-old. This year French volunteers have been set a more challenging task: to scour the world for orphans for childless families in France.

The volunteers - described as a Gallic Peace Corps - will be asked to put prospective parents in touch with abandoned children in Africa, Asia, Eastern Europe and Latin America.

The government plan follows claims that France has been outflanked by Spain, Italy and the United States in the fiercely competitive world of international adoption.
The Times.

 

->  Des djeuns (jeunes) envoyés au front comme solution miracle.
Les Peace corps.... une solution pour plus d'adoptions ???? 
Le Charabia de Moushette.



->  Des Peace Corps à la française pour créer des famillles (et pour en déchirer d'autres).

Les Français veulent relancer l'adoption internationale. Ils parlent en termes de compétition et de but à atteindre. Qui va gagner? Italie ou France? Ils sont jaloux des Italiens! Ils veulent aussi acheter les bébés des autres et en acheter plus que les autres et ils sont soulagés de constater que les États-Unis et le Canada ont diminué dans le nombre d'adoption.

Et s'il y a moins d'abandons, si les pays veulent prendre soin de leurs propres enfants, ils devront créer des orphelins pour atteindre leur quota fixé, comme ça arrive déjà en ce moment.
Ce sont des gens comme eux et aussi vous les adoptants (oui, vous les adoptants!) qui alimentez les trafics d'enfants.

La définition d'éthique est différente pour chacun. Pour les uns, il n'y a pas de mal à laisser regarder noyer des personnes sans secourir s'ils peuvent obtenir un enfant. "Tu es pauvre? crève, je prends ton enfant, je m'en occupe, je vais l'aimer comme si c'était le mien." - "Tu te noies? Tant mieux, je vais prendre l'orphelin, j'en ai besoin" - "Je veux un enfant, les FIV n'ont pas fonctionné. Je vais en acheter un à l'autre bout du monde, l'enfant de pauvres." - "Augmentez le nombre d'enfants adoptables, j'en ai besoin d'un!" - "Je veux un enfant, débrouille-toi pour qu'il y ait des abandons d'enfants sinon, je ne vote pas pour toi à la prochaine élection." - "Avec l'adoption de mon enfant, tout est légal, j'ai utilisé une agence reconnue!"

Pourtant les pays "civilisés" ont une loi qui obligent à secourir des personnes en danger. Si vous voulez absolument aimer les enfant des autres, ben aimez-les donc les enfants des autres, là où ils sont. Pas nécessaire de les acheter, aidez-les à rester dans leurs familles! Fabriquée en Corée.


->  Le gouvernement français souhaite faciliter l'adoption - L'Arche de Yadé.

Belle insistance gouvernementale : on est ici dans la continuité de l'automne 2007 au Tchad.
J'ai donc un nom pour le "Peace Corps à la française" : « L'Arche de Yadé », et je propose aussi :
1. qu'on nomme Éric Breteau à la tête de cette nouvelle structure ;
2. qu'on la dote d'un budget "rançons et cautions juridiques" à la hauteur de ses ambitions.
Aline Maginot. Le Monde.

 

->  L'objectif : faire du chiffre dans les adoptions. La France doit tenir son rang.

31.10.2007. L’adoption mise à mal par l'affaire de l'Arche de Zoé au Tchad.
Ce genre de fiasco tombe vraiment mal à l’heure où se développe un marché concurrentiel de l’adoption à l’étranger, où la France perd du terrain, souvent au profit de ses voisins européens comme l’Espagne ou L’Italie.
Libération.


20.02.2008 - Dans un communiqué, Michèle TABAROT, députée UMP et présidente du Conseil supérieur de l'adoption, estimait "inquiétante" la baisse du nombre d'adoptions d'enfants étrangers par des Français de 20,5% en 2007, à 3.162 contre 3.977 en 2006.
AFP.

22.02.2008 - L'adoption française est pénalisée par la concurrence étrangère.
Pour le gouvernement français, il faut donner plus de chances aux couples français, face à la "concurrence" de pays comme l'Italie.
Le Point.

19.03.2008 - Dans son rapport à Sarkozy, Jean-Marie COLOMBANI veut doper l'adoption.
Le Journal du Dimanche.

25.06.2008 - M. Jean-Paul MONCHAU, conseiller des affaires étrangères hors classe, est nommé "ambassadeur chargé de l'adoption internationale", à compter du 15 juillet 2008.
Compte-rendu Palais Elysée.

27.07.2008 - À la suite du rapport Colombani sur l’adoption, Nadine Morano souhaite augmenter le nombre d’enfants adoptables en France.
La Croix


27.07.2008 - Nadine Morano veut s'occuper des "enfants délaissés" en France et augmenter le nombre d’enfants adoptables.
La Croix.


28.07.2008 - Rama Yade présente un plan de relance pour l'adoption internationale.
La secrétaire d'Etat française chargée des Droits de l'Homme, Rama Yade, envisage la création d'un Peace Corps "à la française" pour soutenir un plan de relance de l'adoption internationale en France.
"De jeunes français vont être formés et envoyés à l'étranger pour faciliter l'adoption par les familles françaises", annonce Mme Yade, précisant que "ces volontaires seront positionnés auprès des ambassades de France".
AFP.

28.07.2008 - Après le ‘Madonna-effect’, voici maintenant le french style : les "Rama Yade Peace Cops de l'adoption internationale", sponsorisé par Gégé Depardieu. Archives 2003 dans l'Expansion.com : Le sulfureux business de Gérard Depardieu.

28.07.2008 - Roger Zannier, président d'honneur de la Fondation Zannier-Holybaby, cofinancera le premier programme au Cambodge.
Le premier volontaire arrivera en août à Phnom Penh, avec un budget d’un million d’euros, financé en grande partie par la Fondation Roger Zannier, qui est à l’origine de la création de plusieurs orphelinats au Cambodge.
En 2009, ce programme pourrait être étendu à une vingtaine d’autres pays.

29.07.08. Au gouvernement français, on se dispute le bébé.
Rama Yade et Nadine Morano rivalisent de propositions pour "booster" l'adoption internationale et l'adoption en France".
L'Humanité.


Grâce aux 5 mousquetaires de l'adoption - TABAROT, COLOMBANI, MONCHAU, MORANO et YADE - la prophétie annoncée en 2005 par le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin de doubler le nombre d'adoptions réalisées par des Français à l'étranger (*) pourra se réaliser.
Le ministre Brice Hortefeux et la secrétaire d’Etat chargée de la Famille Nadine Morano préparent une réforme de l’adoption en France avec un objectif précis : augmenter le nombre d’enfants adoptables. Les familles françaises en désir et attente de bébés, d'enfants peuvent dormir tranquillement.

 

(*) Raffarin veut faire du chiffre.
Ce fut une annonce surprise. Le 24 janvier 2004, le monde des professionnels de l'adoption apprend médusé que Jean-Pierre Raffarin est « déterminé» à doubler le nombre d'enfants adoptés dans les prochaines années. L'argument du Premier ministre est massif: «Il y a 23 000 personnes qui veulent accueillir un enfant et on ne réussit à faire environ que 4 000 adoptions par an.» Ce «nouvel élan à l'adoption» passera par une «agence nationale». Que signifie cette déclaration ? Où irons-nous chercher nos enfants? Dans nos services sociaux? En 2002, 40 en sont sortis pour adoption, contre 1 600 en Italie et 5 000 en Angleterre. Sommes-nous prêts à changer notre regard sur le lien biologique? Irons-nous à l'étranger? Evitera-t-on les trafics de nouveau-nés vendus dans les pays pauvres? Autant de questions qu'il reste encore à trancher.
Anne Fohr. Le Nouvel Observateur.



Et l'intérêt de l'enfant dans tout ça ? Non primordial, il passe au second plan.

L'adoption a toujours intéressé prodigieusement les hommes politiques, en partie peut-être parce que ceux qui veulent se mettre en avant sur la scène juridique sont sûrs d'acquérir une notoriété immédiate, même si l'intérêt de l'enfant passe au second plan.
(Extrait de "Réflexions sur le devenir de l'adoption internationale" de Rubellin-Devivhi J., Informations sociales 2008/2, N°146)

 

->  L'humanitaire revient au galop !

Pour développer les adoptions vers la France, une modification des statuts de l’Agence Française de l'Adoption est envisagée afin de lui permettre de «financer des micro-projets  h u m a n i t a i r e s  avec les orphelinats des pays d'origine».
Selon une dépêche AFP : «L’Agence Française de l’Adoption (AFA), comme elle le souhaitait, se verra dotée de la capacité juridique à financer des projets de coopération humanitaire, ce qui la placera dans la même situation que les 42 organismes privés autorisés pour l’adoption (OAA)».
"Nous permettons à l'Agence Française de l'Adoption de mener des actions de coopération humanitaire comme le financement d’orphelinats."
dit Nadine Morano le 01.04.2009

L'Association Française des Volontaires du Progrès (AFVP) dispensera une formation générale aux "Peace Corps" de l'adoption internationale qui seront basés dans les ambassades.

Sur le site du Ministère des Affaires étrangères et européennes (page 2) :
"L'éthique au coeur du projet. Les volontaires de l'adoption internationale bénéficieront d'une formation complémentaire et approfondie animée par des experts de la protection de l'enfance comme de l'adoption internationale.
Une fois le volontaire en mission, ces experts continueront d'exercer leur tutorat. Il pourra faire appel à eux
pour toute situation complexe à laquelle il serait confronté au cours de sa mission."

Figurent actuellement dans ce groupe des "experts" :
- le Secrétariat général de l'Adoption internationale français - Président Jean-Paul Monchau ?
- la Fédération Enfance et Familles d'Adoption (EFA) - Présidente Janice Peyré
- l'association "Mouvement pour l'Adoption Sans Frontières" - Présidente Hélène Mahéo

 

->  Xème réforme de l’adoption en France : certains aspects du projet ont des inspirations colonialistes.

Comme l'auteur le souligne très bien dans son billet intitulé "Adoption ou abstention", une telle orientation de réforme participe d’une conception colonialiste de l’adoption internationale. Elle est empreinte de relent   c o l o n i a l i s t e   et de maladresse diplomatique.

 

 

Sur le même sujet

- PC2R pour faciliter l'adoption internationale.
- Les Peace Corps pour faciliter l'adoption internationale sont en formation.

 

24/05/2008

Adoption internationale, solidarité humanitaire, fondation d'une famille : quand les enjeux de sauvetage augmentent les risques psychologiques. Sandrine Dekens.

351487850.jpgAprès la publication « à chaud » d’un point de vue sur l’affaire de l’Arche de Zoé (novembre 2007, "Le complexe occidental du sauvetage d'enfants"), l’équipe de Chantiers Politiques a proposé à Sandrine Dekens, ethnopsychologue clinicienne et psychothérapeute, de préciser son propos clinique et politique sur l'adoption internationale. Dans cet article qui vient de paraître, elle revient sur les enjeux de sauvetage présents dans l’ensemble du dispositif organisant l’adoption internationale, et la manière dont ils se retrouvent dans les manifestations psychopathologiques des enfants adoptés à l'étranger dans des pays pauvres.



Chantiers Politiques est une revue annuelle réalisée par des étudiants en sciences humaines (philosophie, anthropologie, sociologie, etc.) de l’Ecole nationale supérieure. Le numéro 6 est titré « Enfances », il est possible de le commander en ligne sur le tout nouveau site de Chantiers Politiques pour seulement 5€.



Article complet de Sandrine Dekens, sur le site de OSI Bouaké